Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.06.2011 09h40
Les mesures de restriction sur l'immobilier paient à Beijing

Les prix des appartements neufs ont chuté de plus de 20% d'une année sur l'autre dans la capitale en mai, et d'après les analystes, d'autres villes suivront la même tendance lors du second semestre de cette année.

A Beijing, le prix moyen d'une unité nouvellement construite a baissé à 23 467 Yuans (3 400 Dollars US) le mètre carré, soit une baisse de 7,19% d'un mois sur l'autre, et de 21,06% par rapport à la même période de l'année dernière, d'après SouFun.com, le plus grand site immobilier en ligne de Chine.

Les prix ont baissé en partie du fait que de nombreux promoteurs ont proposé des réductions pour contrer les effets des politiques de restriction du Gouvernement sur l'immobilier.

Sur les dix-sept nouveaux projets mis sur le marché à Beijing, douze ont enregistré une baisse de prix. Dans certains d'entre eux, le prix moyen a même chuté de 3 000 à 4 000 Yuans le mètre carré.

En février, la Municipalité de Beijing a mis en place une série de quinze mesures, dont des restrictions à l'achat frappant les résidents migrants et des accomptes plus élevés pour les seconds achats, dans l'espoir de calmer davantage encore le marché de l'immobilier.

Ces politiques devraient freiner les transactions immobilières dans la capitale de 50% cette année, d'après l'agence immobilière Centaline Property Agency Ltd.

D'après les analystes du secteur, le marché de l'immobilier devrait également montrer des signes de baisse dans d'autres villes de Chine cette année.

Nie Mensheng, Président de la Commission Chinoise de l'Immobilier Commercial, a déclaré fin mai que les prix de l'immobilier devraient baisser de 10% cette année, le Gouvernement ayant fait une priorité de la lutte contre l'inflation.

Un récent rapport de la Standard Chartered Plc a montré que les ventes d'appartements neufs en avril dans 38 villes de Chine, dont Beijing, Shanghai et Guangzhou, ont chuté de 14% d'un mois sur l'autre.

Le volume de transactions sur le marché primaire des ces 38 villes a été de la moitié par rapport au même mois de 2010.

« L'offre d'appartements neufs s'accroit déjà, et elle atteindra un niveau historiquement élévé lors des prochains mois. Cependant, la demande semble toujours faible », a dit Stephen Green, Directeur de recherche Grande Chine chez Standard Chartered Plc.

A la fin mai, le stock de logements à Beijing faisait état de 101 291 appartements, une record depuis cinq mois, d'après des données du site internet de Beijing Real Estate Trade Management, une plateforme en ligne gérée par le Gouvernement.

D'après M. Green, le stock de logements neufs pourrait encore atteindre un sommet lors du quatrième trimestre de cette année. « Les stocks en hausse pourraient contraindre les promoteurs à baisser les prix », a t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'engage à promouvoir la coopération sino-cubaine (Xi Jinping)
Rencontre entre les ministres chinois et sud-coréen de la Défense en marge du Dialogue Shangri-La à Singapour
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?