Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.06.2011 08h56
Davantage de Chinois fortunés choisissent l'immigration par le biais de l'investissement

Plus de 6 000 citoyens de la partie continentale de Chine ont reçu des visas d'immigration vers les États-Unis, le Canada et l'Australie en 2010, rapportait hier le Beijing News.

Le nombre de Chinois qui émigrent et reçoivent des visas s'ils peuvent justifier de suffisamment de capitaux investis dans leurs pays de destination est en augmentation ces dernières années. Une enquête montre que 27 % des personnes qui ont investi plus de 100 millions de yuans (10,6 millions d'euros) ont déjà émigré, et 47 % y songe, rapporte le quotidien.

Les investisseurs âgés de 35 à 45 ans sont les plus nombreux à émigrer. Ils choisissent les États-Unis, le Canada et l'Australie en raison des systèmes éducatifs de ces pays, montre l'étude. Je souhaite que mes enfants aillent dans les meilleures écoles, et avec le visa d'immigration, nous sommes exonérés d'une grande partie des frais de scolarité, explique au journal un certain M. Su.

Le seuil minimum en terme d'investissement pour obtenir un visa d'immigration varie en fonction de la destination. Un investissement de 1,46 million de yuans peut octroyer ce statut au Canada, tandis que les États-Unis requièrent un montant moindre, explique le journal.

Well Trend, qui offre des services en matière d'immigration explique qu'en 2011, les destinations les plus prisées, à savoir le Canada, l'Australie et Singapour, ont augmenté leurs seuils minimums.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Les présidents chinois et kazakh s'entretiennent du partenariat stratégique bilatéral
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?