Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.06.2011 10h19
Le Yuan chinois va s'internationaliser, d'après les experts

Pour la Chine, le moment pour la convertibilité pleine du Yuan face aux autres monnaies est déjà suffisamment mature pour faciliter l'internationalisation du Yuan, et, d'après un économiste émérite qui s'est exprimé dimanche, la Chine devrait être à même de libéraliser les taux de change de sa monnaie d'ici trois ans.

« Si le Yuan n'est pas convertible, alors pas besoin de discuter du tout de l'internationalisation de la monnaie, sans même parler de l'inclusion du Yuan dans le panier de devises des Droits de Tirage Spéciaux (DTS) du Fonds Monétaire International (FMI) en tant que monnaie de réserve », a dit Huang Yiping, Professeur d'économie au Centre Chinois pour la Recherche Economique à la Peking University.

Il a fait ces remarques lors du Deuxième Sommet Mondial des Groupes de Réflexion à Beijing.

En 1996, la Chine a rendu le Yuan convertible en autres devises pour les réglements commerciaux, mais n'a pas autorisé les transactions d'actifs financiers locaux en actifs étrangers à des taux de change de marché, craignant qu'une telle décision n'alimente des bulles immobilières et financières.

D'après M. Huang, le moment est venu pour le Gouvernement chinois d'abandonner la barrière de la conversion du Yuan en autres monnaies pour les comptes de capitaux, ce qui permettrait de créer la possibilité, pour la monnaie chinoise, de jouer un rôle important dans le commerce et les investissements mondiaux.

Le Yuan a besoin d'être convertible plus librement et utilisé plus largement dans le commerce mondial pour pouvoir être inclus dans le panier des DTS du FMI, avait dit un peu plus tôt ce mois à Beijing John Lipsky, actuel Directeur général provisoire du FMI.

« C'est un fait acquis que le Renminbi devrait devenir candidat à l'inclusion dans le panier des DTS, mais il a besoin d'être utilisé plus librement et plus largement dans les transactions internationales », a dit M. Lipsky.
« Si nous regardons l'environnement macro-économique de la Chine, dont les conditions fiscales, le système financier et notre situation de compte externe, je pense que tous ces élements sont bien meilleurs que ceux des pays comme l'Indonésie, l'Inde ou la Russie quand ils ont débuté l'ouverture de leurs comptes de capitaux », a dit M. Huang.

M. Huang a reconnu que la libéralisation des comptes de capitaux ne veut pas pour autant dire qu'il n'y aura aucune limite pour les flux de capitaux.

« Par exemple, nous pouvons placer les flux de capitaux à court terme sous contrôle par le biais des règlementations sur les Investisseurs Institutionnels Etrangers Qualifiés et sur les Investisseurs Institutionnels Domestiques Qualifiés ».

Wu Xiaoqu, Professeur de finances émérite à l'Université Renmin de Chine, avait dit précédemment que la Chine devrait arriver à la convertibilité totale d'ici 2015.

Le mois dernier, la Banque Mondiale a annoncé dans un rapport que d'ici 2025 le Yuan pourrait devenir une devise mondiale majeure, avec le Dollar US et l'Euro.

Mais certains observateurs craignent qu'une convertibilité totale du Yuan et un taux de change basé sur le marché ne mette une forte pression en termes de liquidité sur la deuxième plus grande économie du monde, provoquant une hausse de l'inflation et des bulles financières.

« Les problèmes de l'économie chinoise sont fabriqués à Washington », a dit dimanche au China Daily Ronald McKinnon, Professeur d'économie à l'Universite Stanford.

« Les taux d'intérêt proches de zéro des Etats-Unis ont provoqué des afflux de capitaux spéculatifs en Chine, et la banque centrale de Chine a beaucoup de mal à le contrôler ».

Pour éviter ces risques, a t-il dit, le taux de change du Yuan devrait rester stable, et la Chine a probablement raison de vouloir contrôler ces afflux.

« La Chine n'a plus la possibilité de faire volte-face », a dit M. Huang. « Et le taux de change du Yuan devrait sans aucun doute pouvoir flotter librement dans deux ou trois ans ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La gare de Shanghai et Eastern Airlines vont lancer des services de transport combiné air-rail
Wen Jiabao exhorte les fonctionnaires à mieux utiliser leur pouvoir et à servir le peuple sans réserve
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale