Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.06.2011 16h30
Les premières déclarations de Christine Lagarde après avoir été élue directrice générale du FMI

Le 28 juin, Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé avoir choisi le ministre français des Finances Christine Lagarde comme nouveau directeur général. Il s'agit de la première présidente du FMI depuis sa création en 1944. Elle est également la 11e européenne et la 5e française a occuper ce poste.

Christine Lagarde entrera en fonction le 5 juillet pour succéder à Dominique Strauss-Kahn, qui a démissionné à mi-mai. Après avoir été élue directrice générale, Lagarde a prononcé une déclaration, indiquant qu'elle favorisera le rôle du FMI dans l'économie mondiale et dans la crise financière pour promouvoir le développement puissant, continu et stable de l'économie mondiale. Le FMI joue un rôle très important dans l'économie mondiale et dans la crise financière. L'organisation compte au total 187 pays membres. En tant que directrice générale, elle s'efforcera de continuer à assurer ce travail avec une détermination ferme. Selon Mme Lagarde, le FMI fera tous les efforts de manière adéquate, positive, efficace et légitime pour un développement économique mondial plus puissant, une croissance économique continue et une stabilité de la macro-économie, afin d'apporter un bon avenir au monde entier.

Selon l'AFP, lorsque Mme Lagarde a répondu à une question d'un journaliste, elle a indiqué souhaiter avoir une conversation avec Dominique Strauss-Kahn, pour connaître le plus possible ses points de vue sur la situation économique internationale et sur le rôle et l'influence du FMI. Evidemment, cette demande doit d'abord être approuvée par les autorités juridiques des Etats-Unis. Mme Lagarde a par ailleurs remarqué que ces propos ne peuvent pas être considérés comme représentant sa position sur l'affaire Strauss-Kahn.

Selon China News Agency, quant à la crise de la dette survenue dans certains pays européennes, dont la Grèce, l'Irlande et le Portugal, Mme Lagarde a promis qu'elle ne fera pas de faveurs à ses « voisins ». Au contraire, elle entamera des discussions franches avec les dirigeants de ces pays. Au cas où des décisions difficiles seront nécessaires, elle ne se montrera pas faible.

En même temps, Mme Lagarde a avoué que l'affaire Strauss-Kahn a gravement endommagé l'image du FMI et a laissé un trou géant. Ainsi, la nouvelle directrice générale devrait servir d'exemple pour montrer à l'extérieur que le FMI est non seulement avancé sur les connaissances professionnelles, mais aussi sur la fidélité et la discipline professionnelles.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des groupes et individus honorés pour leur excellent travail dans les affaires de Taiwan
Le Premier ministre chinois appelle au renforcement de la coopération entre les entreprises chinoises et britanniques
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale