Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.06.2011 16h31
Les marques chinoises de la plus grande valeur, ICBC en tête

Le palmarès du « top 500 2011 des marques chinoises les plus valables » a été publié hier. 103 marques valent plus de 10 milliards de yuans, dont l'Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) a remporté le titre de champion avec 216,285 milliards de yuans.

Cette liste lancée par World Brand Lab est basée sur l'analyse financière, le comportement du consommateur et de la puissance de la marque. Derrière la plus grande banque de la Chine, State Grid Corporation of China (187,696 milliards de yuans), China Mobile (182,967 milliards) et China Life (103,551 milliards) figurent de la 2e à la 5e place.

Les 500 noms de cette année valent environ 5 497,254 milliards de yuans, soit 10,995 milliards chacun.

25 secteurs, y compris celui de la nourriture et des boissons, du textile, des médias, des informations, des appareils ménagers, de l'automobile, de l'énergie etc. Parmi eux, les marques d'aliments et de boissons s'imposent encore sur la liste : 82 marques, soient 16,40% du total, ont été évaluées. Le secteur du texile et celui des médias se classent à la 2e et la 3e places, avec 51 noms et 46 noms. A voir leur répartition régionale, 92 marques sont à Beijing, et derrière la capitale chinoise, le Guangdong (83 marques), le Zhejiang(45) et Shanghai(45) la suivent.

World Brand Lab est l'une des 3 agences mondiales d'évaluation des marques. Elle est présidée actuellement par Robert Mundell, "père de l'euro", lauréat du prix Nobel d'économie (1999) et professeur à l'Université de Colombia.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des groupes et individus honorés pour leur excellent travail dans les affaires de Taiwan
Le Premier ministre chinois appelle au renforcement de la coopération entre les entreprises chinoises et britanniques
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale