Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.07.2011 08h21
Davantage de vols réguliers entre la Chine et la RPDC

Partir en voyage en RPDC est devenu plus simple pour les touristes chinois de la partie continentale. Le premier vol direct reliant la capitale de la RPDC à la capitale économique chinoise, Shanghaï, a démarré vendredi soir. Cette ligne devrait attirer les touristes qui étaient rébutés par le long voyage qu'il fallait subir précédemment.

Emprunt de nostalgie, Zhu Jianliang, un vétéran de la Guerre de Corée, âgé aujourd'hui de 78 ans, est impatient à l'idée de retourner dans le pays où il a combattu il y a plus d'un demi-siècle. La Chine était venue au secours des communistes coréens lors de la guerre civile de 1950-1953 contre une coalition des Nations unies menée par les Etats-Unis.

Zhu Jianliang

Vétéran de la Guerre de Corée

"Oui, bien sûr que je souhaite y revenir. C'est juste de la nostalgie. Ces 4 années que j'ai passées là-bas n'étaient pas faciles."

La nouvelle ligne, Air Koryo JS-552, proposera 2 vols par semaine, les mardis et vendredis. La durée de vol sera de 3 heures. Initialement, la ligne devait opérer jusqu'à fin novembre, lorsque l'hiver glacial vient frapper la péninsule coréenne. Mais les responsables shanghaïens de la compagnie aérienne d'Etat de la RPDC, ont demandé que cette ligne soit permanente si le marché répond bien.

Jin Song

Directeur de Air Koryo

Shanghaï

"Si cette ligne fonctionne bien entre Shanghaï et Pyongyang et si les clients sont satisfaits, alors nous allons probablement offrir davantage de destinations possibles telles que Guangzhou, Nanjing, Xi'an, et Chengdu."

Selon les agences de voyage, les inconvénients liés aux liaisons ont fait que la demande pour des voyages en RPDC a été plutôt faible depuis que le pays s'est ouvert aux voyages organisés pour les touristes chinois en 2009.

Jusqu'à maintenant, seules Beijing, et la ville de Shenyang, dans la province du Liaoning dans le nord-est du pays, proposaient des vols réguliers vers Pyongyang, tous opérés par Air Koryo.

L'ouverture de nouvelles lignes aériennes signale que Pyongyang semble répondre aux pressions de Beijing pour s'ouvrir économiquement. Les investissements chinois sont en effet l'un des piliers dont dépend le régime de Pyongyang pour tenter de reconstruire l'économie nationale.

Shi Yuanhua

Directeur du centre d'études coréennes

Université de Fudan

"Nous avions l'habitude de percevoir la péninsule coréenne comme un problème en raison des tensions nucléaires. Mais nous disposons maintenant des pourparlers à six sur la question nucléaire dans la péninsule, et nous essayons également d'encourager le dialogue et le développement économique de la RPDC. C'est un développement rapide."

Les touristes étrangers venant en RPDC ne sont habituellement pas autorisés à entrer dans le pays avec des téléphones portables ou des ordinateurs. Leurs mouvements sont limités aux visites approuvées par le gouvernement, et les guides les gardent en général bien à l'oeil. Mais ces limitations ne s'appliquent pas aux touristes chinois.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Départ des deux premiers trains commerciaux à grande vitesse sur la ligne Beijing-Shanghai
Les dirigeants chinois assistent au gala de commémoration du 90e anniversaire du PCC
Quel est le mode de démocratie promu par le Partie communiste chinois ?
Une nouvelle ère dans les relations Chine-Europe
Le FMI doit maintenant passer de la parole aux actes