Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.07.2011 16h14
Chine : sombres perspectives pour les données du commerce extérieur au mois de juin

Les perspectives concernant le commerce extérieur au mois de juin en Chine ne sont pas optimistes, avec des exportations qui continuent à diminuer et des importations en recul par rapport au précédent niveau, ont indiqué mercredi des analystes du marché.

"Le resserrement du crédit affecte les petits et moyens exportateurs, alors que la reprise hésitante des Etats-Unis et la crise de la dette en Europe ont un impact négatif sur les exportations", a annoncé la Banque des communications dans son récent rapport.

La banque a prévu que la croissance des exportations en juin ralentirait à 18,4% en base annuelle, par rapport aux 19,4% de mai.

Les importations chinoises ont augmenté de 28,4% en glissement annuel pour atteindre 114,1 milliards de dollars en mai. Cependant, la croissance des exportations s'est ralentie à 19,4% sur la même période à 157,16 milliards de dollars, représentant une forte baisse par rapport aux 29,9% du mois d'avril.

Lu Zhengwei, économiste en chef de la Banque industrielle, a indiqué que la croissance des importations chinoises pouvait diminuer entre 24,4% et 26% en base annuelle, alors que celle des exportations pourrait, elle, chuter entre 15,7% et 17,2% en juin.

Parce que le ralentissement de la reprise économique aux Etats-Unis pourrait continuer, que la crise de la dette en Europe ne pourra pas être résolue à court terme ou pourrait même s'aggraver dans le futur, la demande extérieure s'en verra freinée, selon le rapport.

L'augmentation des coûts du travail et le manque de liquidité menaceraient également les exportateurs chinois, a-t-il ajouté.

L'Administration générale des douanes de Chine devrait publier dimanche les statistiques commerciales du mois de juin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine demande le retrait immédiat des bateaux de pêche japonais des eaux des îles de Diaoyu
Le « Dragon » chinois descend vers 5 000 m de profondeur sous la mer
A la recherche des raisons expliquant le succès du PCC
Pas de conditions politiques préalables pour l'aide de la Chine à l'Afrique
Le "phénomène du PCC" enrichit l'histoire humaine (COMMENTAIRE)