Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.07.2011 16h26
Les Galeries Lafayette comptent créer des centres commerciaux à Beijing et à Shanghai

Les Galeries Lafayette, qui se situent sur le Boulevard Haussmann à Paris, sont très célèbres auprès des touristes Chinois. Pour ces derniers, c'est une destination touristique indispensable lors de leurs voyages en Europe, elles sont considérées comme un « lieu saint » de la mode.

Il y a 2 mois, ce géant français qui possède des centres commerciaux dans le monde entier a rendu public son plan de création de magasins en Chine. Le premier endroit a été fixé à Beijing, dans le quartier commercial de Xidan. Les villes de Shanghai, Hangzhou, Tianjin et Chengdou figurent également sur le plan des Galeries.

Cela a fait déjà 14 ans depuis la première arrivée en Chine des Galeries Lafayette en 1997, qui fut un échec et fut retiré du marché chinois.

14 ans après, les Galeries Lafayette de Paris, face à un pays où la consommation des produits de luxe augmente à une vitesse étonnante, un pays qui attire les marques de luxe, ont une bonne opportunité de retourner en Chine.

Pour le moment, les informations publiques des Galeries Lafayette montrent que seulement un centre commercial a déjà étéfixé. Il se situera dans le Hutong Lingjing, dans la rue Xidanbeidajie à Beijing.

Selon M. Chen Huijun, PDG des Galeries Lafayette (Chine), la société a pris 2,3 ans de temps pour sélectionner un siège à Beijing et a enfin choisi le quartier commercial de Xidan, qui accueille tous les jours un grand nombre de clients. Le futur centre commercial aura une surface de 50 000 m2. Le sous-sol et les 5 étages seront tous exploités pour la vente des marchandises de toutes sortes. La construction est actuellement en préparation et le centre commercial ouvrira ses portes en 2013 selon le plan.

Si tout marche bien, les Galeries Lafayette Beijing seront le premier centre commercial des Galeries Lafayette en Asie. Cependant, ce n'est qu'un début.

« Nous espérons que le magasin de Xidan influencera toute la ville de Beijing et que le magasin à Beijing aura un effet entraînant dans la région du nord de la Chine. Tout cela est notre plan » a révélé M.Chen.

C'est vrai que Beijing n'est que la première destination du retour des Galeries Lafayette en Chine. Selon le groupe Galeries Lafayette, dans les 3-5 ans à venir, 10-15 centres commerciaux seront installés dans les villes hors Beijing, dont Shanghai, Hangzhou, Macao, Tianjin et Chengdu. Actuellement, le groupe est en train de chercher un siège à Shanghai. Comme le contrat n'est pas encore signé, M.Chen n'a pas révélé plus de détails. Cependant, selon ce dernier, pas mal de sociétés immobilières de diverses villes chinoises, dont Hangzhou, ont parlé avec lui en souhaitant coopérer avec les Galeries Lafayette, et le groupe est en train de choisir.

En plus du titre de PDG de la société des Galeries Lafayette (Chine), Chen Huijun a une autre identité : PDG du groupe I.T, détaillant en vêtements de Hong Kong. Les marques comme izzue, b+ab, i.t appartiennent tous à ce groupe.

« izzue est la seule marque chinoise à être entrée aux Galeries Lafayette, et elle a de longues relations avec Lafayette. Selon M.Chen, comme I.T et Lafayette ont toujours bien coopéré sur le marché européen, les Galeries Lafayette France ont décidé de créer la coentreprise Galeries Lafayette Chine avec I.T, et les deux parties détiennent chacun 50% des actions. La coentreprise se charge de la création, du fonctionnement et de la gestion des magasins sous la marque Galeries Lafayette dans les villes importantes de la partie continentale chinoise.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xi Jinping appelle à des communications régulières avec les partis européens
Wu Bangguo appelle à l'application complète de la Loi sur les contrats de travail
Comment résoudre le problème de la Mer de Chine Méridionale
Quotidien du Peuple : la retraite du dalaï lama ne pourra pas sauver sa clique de l'échec
A la recherche des raisons expliquant le succès du PCC