Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.07.2011 08h15
Les investissements en Chine des États-Unis et de l'UE chutent

Les investissements directs étrangers en Chine ont enregistré, au mois dernier, leur croissance la plus faible depuis près d'un an, surtout ceux en provenance des États-Unis et de l'Europe, selon les chiffres fournis pas le ministère du Commerce.

Cependant, un porte-parole du ministère a déclaré hier que la Chine demeurait attractive pour les investisseurs étrangers, en raison du potentiel colossal de son marché et de l'amélioration de son environnement d'affaires.

Les investissements des pays étrangers ont légèrement augmenté de 2,83 % par rapport à l'année dernière, pour atteindre 12,8 milliards de dollars en juin, soit la croissance la plus faible depuis août dernier. En mai, l'augmentation avait été de 13,4 % et en avril de 15,2 %.

« En dépit du ralentissement de la croissance, la valeur des investissements étrangers en juin est la plus haute depuis le début de l'année », a déclaré le porte-parole Yao Jian.

Cependant, des signes ont annoncé la baisse des investissements des entreprises américaines et européennes en Chine. Selon Yao, cela est lié à leurs performances économiques et n'est qu'un exemple parmi d'autres de la baisse de leurs investissements à l'étranger.

Li Maoyu, analyste chez Changjiang Securities Co a expliqué que la réduction des investissements des pays développés ne pouvait être ignorée, car ceux-ci sont encore importants dans le cadre de la restructuration économique et de l'avancement technologique de la Chine.

« Les investissements des pays développés n'apportent pas seulement des capitaux, mais aussi des hautes technologies et une riche expérience de gestion », a ajouté Li.

Au cours des six premiers mois, les investisseurs américains ont apporté 1,67 milliard de dollars en Chine, soit 22,32 % de moins qu'il y a un an. Les pays de l'Union européenne ont globalement investi 3,46 milliards de dollars au cours de la même période, soit une hausse en glissement annuel de 1,17 %.

Selon Yao, l'année dernière, les investissements étrangers de l'UE ont chuté de 62 % et les États-Unis ont également réduit leurs investissements dans les marchés émergents.

Entre janvier et juin, les investissements directs étrangers en Chine ont augmenté de 18,4 % par rapport à l'année d'avant, pour atteindre 60,8 milliards de dollars. Un total de 13 462 sociétés à capitaux étrangers ont été autorisées à s'implanter au cours du premier semestre, ce qui représente une hausse en glissement annuel de 8,77 %.

Parallèlement, les investissements directs étrangers non financiers de la Chine ont augmenté de 34 % en un an. Ils ont atteint 23,9 milliards de dollars au cours du premier semestre.

Hier, Yao a également déclaré que le ministère était près à communiquer l'inventaire du gouvernement sur le porc si son prix continue à grimper.

L'inflation du mois de juin, la plus haute des trois dernières années avec un taux de 6,4 % a été alimentée par une augmentation de 57,1 % du prix du porc.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Tibet lance sa première autoroute
Chine : fin de la construction de la première entreprise de traitement des eaux usées à Lhassa
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux