Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 03.08.2011 13h24
Les effets des mesures de contrôle de l'immobilier à Hangzhou

Il y a 5 mois, Hangzhou a promulgué une loi de contrôle strict des prix de l'immobilier afin de maintenir des prix abordables pour les logements dans la région. Mais cette initiative a-t-elle eu l'effet désiré ? Des éléments de réponse avec Yi Ruojun.

Mme Liu est à la chasse au logement. Mais elle est loin d'être la seule à chercher sur le marché.

Mme Liu

Acheteuse de logement à Hangzhou

"Je travaille dans la ville mais les appartements ici sont vraiment très chers, en général il faut compter entre 20 et 30 mille yuans par mètre carré. Avec la nouvelle mesure, les prix vont descendre en banlieue. J'ai donc décidé d'aller y faire tour."

La mesure a pris effet en mars pour limiter le nombre de logements qu'une seule personne peut acheter.

Yu Xiaofen

Directrice de recherche sur l'immobilier

Université technologique du Zhejiang

"Les habitants de Hangzhou qui possèdent 2 ou plus de 2 propriétés ne sont pas autorisés à en acheter davantage. Ceux qui n'habitent pas à Hangzhou, doivent avoir travaillé dans la ville depuis au moins un an et fournir des preuves d'impôts sur le revenu et d'une assurance sociale. Cette nouvelle mesure a eu un impact relativement important sur le marché immobilier."

De nombreux investisseurs ont ciblé des villes comme Hangzhou après que les mesures de restriction ont été mises en place pour limiter l'achat de propriétés à Beijing et à Shanghaï. Mais avec la nouvelle mesure, la majorité des acheteurs à Hangzhou sont à présent des gens qui ont besoin d'un logement et pas d'un investissement immobilier.

Ye Ling

Directrice de ventes dans l'immobilier

"L'année dernière, lorsque les 3 bâtiments ont été ouverts, nous avions plus de 240 appartements et 97% ont été vendus dès le premier jour. Mais en mars, nous en avons vendu que 40 et en juin moins de 10."

Les prix du logement sont relativement stables dans la ville, mais les régions récemments développées en périphérie, connaissent une baisse majeure des prix.

De nombreux acheteurs de logements envisagent des régions un peu plus éloignées de leur travail.

Par rapport à la même période l'année dernière, les logements déjà utilisés en ville ne se vendent pas très bien. Ils ont connu une baisse de 44%. Les ventes de nouveaux logements ont connu eux-aussi une baisse de 2% par rapport à l'année dernière, son niveau le plus faible depuis ces 5 dernières années.

Il y a toujours beaucoup d'acheteurs potentiels sur le marché, mais la plupart sont intéressés par des logements résidentiels.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) francophone
Les deux partis au Congrès américain ont trouvé un accord sur la dette
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)
Pourquoi l'accident meurtrier du train à grande vitesse chinois s'est produit ?
Quotidien du Peuple : les forces sociales essentielles aux opérations de secours suite à l'accident ferroviaire meurtrier en Chine