Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.08.2011 13h18
Chine : le président de la Commission de Supervision bancaire met en garde contre les risques d'un système bancaire parallèle

Liu Mingkang, président de la Commission de Supervision bancaire de Chine, a confirmé que le risque de la dette des gouvernements locaux était "sous contrôle" et que les efforts déployés "progressaient bien".

Il s'est ainsi exprimé lors d'une interview publiée mercredi par le Quotidien du Peuple. Le président a fait savoir que la commission suivait de près les véhicules de financement territoriaux et travaillait avec les gouvernements locaux pour les aider à gérer leurs dettes.

La dette des gouvernements locaux s'élevait à 10 720 milliards de yuans (1 660 milliards de dollars) fin 2010, a annoncé en juin la Commission nationale des Comptes.

Les efforts de restructuration des prêts existants de véhicules de financement locaux et de réduction du risque de la dette "progressent de manière méthodique", a indiqué Liu Mingkang.

Les banques vont mettre un frein aux crédits accordés aux gouvernements locaux concernant les projets et véhicules de financement non accrédités, ainsi que resserrer la gestion des crédits de manière à éviter l'augmentation de leurs dettes, a-t-il ajouté.

Selon M. Liu, les risques liés au crédit immobilier sont également contrôlables, puisque les banques ont renforcé leur contrôle des risques de crédit, en ciblant particulièrement les promoteurs spéculatifs.

En même temps, Liu Mingkang a appelé les banques à prévenir les risques associés au système bancaire parallèle (shadow banking), qui s'est développé cette année avec le resserrement de la liquidité.

La commission va examiner soigneusement tous les produits financiers des banques commerciales, afin de s'assurer que les risques liés à ces produits ne puissent s'étendre au système bancaire, a-t-il précisé.

Enfin, la commission demande aux banques de mettre en place des "pare-feux" pour combattre les risques des prêts en ligne, des prêts privés et des petites sociétés de crédit. Elle coopère actuellement avec d'autres départements du gouvernement pour améliorer leur supervision des secteurs à haut risque, a ajouté Liu Mingkang.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang rencontre le chef de l'exécutif de Hong Kong
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale