Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.08.2011 09h15
PDG de Lenovo : manque de produits diversifiés, Apple prend une longueur d'avance temporaire

Le chiffre d'affaires de Lenovo au deuxième trimestre dans la grande Chine (partie continentale, Hong Kong, Macao et Taiwan) a été globalement dépassé par celui d'Apple. Yang Yuanqing, PDG de Lenovo, a déclaré que les produits Apple vendus en Chine n'étaient pas diversifiés et que la compagnie ignorait la demande des consommateurs aux revenus moyens et faibles. D'après lui, en ce qui concerne l'avenir, Apple ne possède qu'une longueur d'avance temporaire sur Lenovo.

Yang Yuanqing explique qu'Apple ne cible que les consommateurs à grands revenus en Chine, en négligeant la demande des masses aux revenus moyens et faibles. « Il reste ainsi de l'espace pour les autres compagnies », dit-il. « Les produits Apple sont chers. Dans les petites et moyennes villes, les produits à plus de 500 USD (3 200 RMB environ) rebutent la clientèle. Je ne veux pas demander à Apple de réduire ses prix, mais le marché bas de gamme possède un grand potentiel. »

En ce qui concerne l'iPad, qui a monopolisé le marché mondial de la tablette, Yang Yuanqing se dit confiant que le secteur connaîtra une évolution semblable à celle de l'ordinateur individuel. « À la sortie de l'ordinateur individuel, IBM avait presque monopolisé le marché. Plus tard, plusieurs compagnies ont réussi à s'y tailler une part », rappelle-t-il. « La tablette est confrontée elle aussi à la diversification, parce que la demande du marché est diversifiée. L'apparition de produits diversifiés est inévitable. »

Selon Yang Yuanqing, la tablette n'a pas d'influence sur les affaires de Lenovo dans les téléphones portables, car les deux marchés sont indépendants et n'entrent pas en conflits.

Dans un reportage de l'AFP publié la semaine dernière, on apprend que le chiffre d'affaires de Lenovo au deuxième trimestre dans la grande Chine était de 2,8 milliards d'USD, beaucoup moins que celui d'Apple, à 3,8 milliards d'USD.

Le site internet d'Apple montre que la compagnie ne compte actuellement que quatre boutiques officielles dans la partie continentale. Cependant, d'innombrables magasins vendent des produits Apple dans le pays.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre son homologue français
L'Asie de l'Ouest et l'Afrique du Nord font face à une réorganisation difficile
Encore la « menace chinoise » ?
Comment la dégradation de la note du crédit des Etats-Unis va t-elle affecter la Chine ?