Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 01.09.2011 08h52
La Chine et les Philippines prévoient que le volume des échanges commerciaux atteindra 60 milliards de dollars d'ici 2016

La Chine et les Philippines s'efforceront de doubler le volume de leurs échanges commerciaux à 60 milliards de dollars d'ici cinq ans, a déclaré mercredi à Beijing le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan.


"La Chine et les Philippines doivent exploiter le potentiel de leur coopération, élargir le volume des échanges commerciaux et optimiser la proportion des importations et exportations, afin de porter le volume du commerce bilatéral à 60 milliards de dollars d'ici 2016", a déclaré M. Wang lors d'un forum sur l'économie et le commerce entre les deux pays.


Ce forum coïncide avec la première visite d'Etat en Chine du président des Philippines Benigno Aquino, depuis sa prise de fonction l'année dernière.


Le volume du commerce bilatéral entre la Chine et les Philippines s'est établi à 27,7 milliards de dollars en 2010, faisant de la Chine le troisième partenaire commercial des Philippines.


"J'invite les Chinois à investir dans un pays émergent d'Asie du Sud-Est", a déclaré M. Aquino devant près de 600 fonctionnaires et hommes d'affaires des deux pays.


Wang Qishan a déclaré pour sa part que la Chine encouragerait ses entreprises à investir aux Philippines et à participer à la construction d'infrastructures dans ce pays.


Benigno Aquino a indiqué que son administration s'efforçait d'instaurer une culture de transparence et d'intégrité au sein du gouvernement, et a promis des conditions équitables pour les entreprises chinoises.


Il a également encouragé les entreprises chinoises à saisir les opportunités de réaliser des investissements stratégiques aux Philippines dans les secteurs entre autres du tourisme, de l'agriculture et des infrastructures.


"Les liens entre les Philippines et la Chine remontent à des siècles et j'espère que notre partenariat deviendra plus fort que jamais", a ajouté Benigno Aquino.


Wang Qishan a déclaré que le gouvernement chinois coopérerait avec le gouvernement philippin pour créer un environnement favorable pour la communauté d'affaires.


Teresita Sy-Coson, présidente de la Banco de Oro Unibank Inc. (BDO), la plus grande banque commerciale philippine, a déclaré lors du forum que la BDO était ravie de pouvoir aider les entreprises chinoises en leur offrant des services financiers aux Philippines.


Benigno Aquino effectue une visite en Chine à la tête d'une délégation de plus de 200 hommes d'affaires philippins.


"Il s'agit de la plus importante délégation commerciale à accompagner le président dans un pays étranger, ce qui révèle non seulement une forte volonté de la partie philippine de renforcer la coopération commerciale avec la Chine, mais également les larges perspectives et l'énorme potentiel des relations commerciales bilatérales", a fait remarquer Francis Chua, président de la chambre de commerce et d'industrie des Philippines, le principal groupement d'entreprises du pays.


Benigno Aquino est arrivé à Beijing mardi soir pour une visite d'Etat de cinq jours en Chine. A part Beijing, il se rendra également en visite à Shanghai et dans la province du Fujian (est).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Libye : la Chine proclame son soutien aux Nations-Unies
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient
Le dilemme du développement du Japon