Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.09.2011 09h03
Xi Jinping : les économies chinoise et mongole sont hautement complémentaires

Le vice-président chinois Xi Jinping a déclaré vendredi que les économies chinoise et mongole étaient hautement complémentaires, en particulier en matière de coopération dans le secteur de l'exploitation minière.

M. Xi a fait cette remarque lors de sa rencontre avec le secrétaire général du Parti du Peuple mongol (PPM, parti au pouvoir), Ukhnaa Khurelsukh.

La Chine et la Mongolie doivent saisir les opportunités et faire valoir leurs avantages complémentaires de sorte à consolider la coopération pratique dans les domaines concernés, a souligné le vice-président chinois.

M. Xi a également indiqué que l'exploitation des ressources minières devait être réalisée parallèlement à la construction d'infrastructures et à la coopération financière, et que ces trois aspects devaient être développés dans le cadre d'un plan général.

M. Khurelsukh est venu en Chine pour participer à un séminaire de deux jours qui s'est tenu les 29 et 30 août à Hohhot, dans la région autonome de la Mongolie intérieure (nord), durant lequel de hauts responsables du Parti communiste chinois (PCC) et du PPM ont échangé leurs points de vue et partagé leurs expériences concernant la construction du Parti et l'édification nationale.

M. Khurelsukh a déclaré pour sa part que le séminaire avait renforcé la confiance stratégique et la compréhension mutuelles entre les deux pays.

La Chine et la Mongolie ont décidé d'élever leurs relations bilatérales du niveau du partenariat de bon voisinage et de confiance mutuelle à un partenariat stratégique, selon une déclaration conjointe publiée en juin lors de la visite du Premier ministre mongol Sukhbaatar Batbold en Chine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois inaugure la première Exposition Chine-Eurasie à Urumqi
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient