Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.09.2011 17h12
La menace de dégradation de la note de la Chine par Fitch ne devrait guère avoir d'effets

La menace de Fitch Ratings Inc de dégrader la note de la Chine dans les deux prochaines années, du fait des risques du système bancaire du pays, ne devrait avoir qu'un impact très limité sur la stabilité financière générale du pays, d'après les experts.

Andrew Colquhoun, Directeur de la notation souveraine Asie-Pacifique chez Fitch, a été cité par Reuters, disant que la notation de dette en monnaie locale de la Chine pourrait être dégradée dans les 12 à 24 mois prochains, en cas de « détérioration matérielle de la qualité des actifs bancaires ».

Mais Xu Hongcai, Directeur adjoint du Département information au Centre Chinois pour les Echanges Economiques Internationaux, un groupe de réflexion gouvernemental, a dit pour sa part qu'une dégradation ne conduirait pas à un effondrement similaire à ce que la dégradation de la note américaine par Standard & Poor's (S&P's) a provoqué aux Etats-Unis.

« Les investissements en Chine sont essentiellement faits dans des infrastructures, qui peuvent conduire à d'autres investissements et à de la consommation, propres à soutenir la capacité de remboursement du Gouvernement », a dit M. Xu, ajoutant que le taux de prêts douteux est encore relativement faible pour respecter les conditions d'une dégradation de Fitch.

« Un rapport de Founder Securities a d'ailleurs montré que les prêts non performants des banques cotées ont diminué ces dernières années, de 6,16% en 2007 à moins de 1% à la fin de juin de cette année.

Quant aux risques éventuels de hausse des coûts de financement causée par une dégradation, M. Xu a dit que l'économie « ne serait guère affectée par une agence étrangère, considérant le taux d'intérêt hors marché et le fait que les obligations chinoises sont pour l'essentiel échangées localement ».

M. Xu a donné comme exemple la dégradation de la note du Japon par Moody's Investors Service à la fin du mois d'août. Cette dégradation n'a eu que peu d'effets sur les ventes d'obligations japonaises, car 95% d'entre elles sont achetées par des investisseurs locaux.

La note de monnaie locale à long terme de la Chine est actuellement de AA moins, le quatrième niveau le plus élevé de Fitch, a égalité avec l'Italie, et un cran en dessous de l'Espagne, montrent des données de Reuters.

Fitch a dégradé en avril les perspectives de la dette chinoise à long terme en monnaie locale, de stable à négative, du fait de soucis au sujet de la stabilité financière du pays à la suite d'une forte hausse des crédits, pour aider le pays à maintenir sa croissance économique durant le ralentissement mondial.

« Le système bancaire de la Chine est le plus grand, celui qui a la croissance la plus rapide, mais aussi celui qui est le moins capitalisé parmi les marchés émergents », a dit fin août Charlene Chu, Directrice de China Financial Institutions chez Fitch. La reprise économique en Chine reste fortement dépendante d'un crédit souple, mais une croissance continuellement élevée du crédit alimente aussi l'inflation et les bulles immobilières, et cela contribue à un fort taux de consommation de capitaux chez les banques, ce qui pourrait conduire à une hausse future du nombre des prêts litigieux.

D'après M. Xu, l'excès de liquidités est le résultat des investissements faits pour maintenir la croissance économique dans un contexte de récession mondiale, comme d'autres pays l'ont fait. Et une croissance durable devrait s'appuyer sur une hausse de la demande intérieure.

He Keng, Vice-président du Comité Financier et Econolique du Congrès National Populaire, a pour sa part dit que l'avertissement de Fitch sur le problème de la dette et de la bulle immobilière concerne deux des problèmes majeurs auxquels la Chine fait face. « Mais le Gouvernement a déjà pris des mesures pour renforcer la force de gestion de la dette des gouvernements locaux, et certaines ont déjà enregistré un début de succès », a dit M. He.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle à approfondir les échanges entre les peuples pour renforcer les relations sino-européennes
La Chine veut avoir un rôle constructif en Libye
Le vrai prix du 11 septembre pour les Etats-Unis
La crise latente s'aggrave dans l'Union Européenne