Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.10.2011 10h37
Un constructeur aéronautique chinois vise à augmenter ses parts sur le marché mondial

Le constructeur aéronautique chinois Xi'an Aircraft International Corporation, encouragé par le décollage des ventes de ses appareils dans le monde, envisage de prendre la plus grande part du marché mondial des avions régionaux à turbopropulseurs d'ici 2020.

Le modèle "Modern Ark 60" (MA60) de la compagnie a reçu 249 commandes à l'échelle mondiale depuis 2005, grâce à la hausse de la demande des avions à hélices éconergétiques, alimentée par la flambée des prix pétroliers, a indiqué la compagnie.

Soixante-six MA60, d'une capacité de 50 à 60 places, ont été livrés à une dizaine de pays, notamment en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud, où ils ont été utilisés sur environ 200 lignes court et moyen courriers.

Selon le directeur général de la compagnie Jiang Jianjun, dans les vingt prochaines années, le monde devrait avoir besoin de 2 920 avions à turbopropulseur d'une capacité de 30 à 90 places, dont une grande partie viendraient des séries "Modern Ark" de sa compagnie.

Le MA600 de 60 places, une version plus avancée du MA60, a effectué son premier vol en 2008, et le premier appareil MA600 a été livré à une université de l'aviation chinoise l'année dernière.

Xi'an Aircraft a également commencé à développer le MA700 de 70 places. La livraison des appareils de cette série devrait commencer en 2015.

La compagnie vise à garantir de 15 à 25 commandes pour ses séries MA chaque année sur les cinq à venir, et à obtenir 70 commandes annuelles durant la période 2021-2030, a révélé Jiang Jianjun.

La Chine projette également de construire ses propres avions gros porteurs d'une capacité de plus de 100 sièges pour concurrencer les géants aéronautiques Boeing et Airbus. Une nouvelle compagnie a été créée en 2008 pour mettre en oeuvre cet objectif.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Nouvelles principales du 19 octobre
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les Etats-Unis jouent au voleur volé en accusant la Chine d'être « manipulatrice de taux de change »
Détrompez-vous et cessez de vous enferrer dans votre absurde idée de la « non transparence »
L'heure n'est pas à la baisse des taux