Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.10.2011 13h37
Eurozone : Pascal Lamy s´exprime

Ecoutons maintenant les propos de Pascal Lamy, directeur général de l'OMC, relatifs à la situation dans l'eurozone.

L'évolution de la crise de la dette européenne est observée partout dans le monde. En Europe même, les voix divergent sur la marche à suivre pour sortir de l'ornière. Pour Pascal Lamy, l'important, c'est que l'UE travaille de manière concertée.

Pascal Lamy

Directeur général

Organisation Mondiale du Commerce

"Vu que la colonne vertèbrale du système politique de l'UN n'est pour l'instant pas totalement intégrée, arriver au consensus prend du temps. Il y a des obstacles. Il y a en jeu la solidité de l'eurozone, et l'UE est extrêmement importante pour le futur des pays et de leurs économies."

La Grèce promet de nouvelles mesures d'austérité, visant à répondre aux demandes des prêteurs internationaux. Même si tout le monde se focalise sur la recherche de solution, la possibilité d'un défaut grec reste bien présente. Certains s'imaginent même que la Grèce pourrait éventuellement sortir de l'eurozone.

Pascal Lamy

Directeur général

Organisation Mondiale du Commerce

"Personnellement, je ne pense pas que cela ferait sens, si la Grèce quittait la zone euro. Je ne vois pas comment le problème grec pourrait être simplifié. Ils ont contracté beaucoup de dettes en euro. Avec une monnaie propre, il y aura une grosse dévalutation directe, qui ajoutera du poids à leur dette."

La prochaine rencontre des dirigeants du G20 est prévue à Cannes en novembre. Des solutions globales devraient alors être discutées par les principaux acteurs de l'économie mondiale.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wen Jiabao souligne l'importance du bien-être du peuple dans le contrôle macro-économique
La méthode statistique en application exagère sérieusement la balance favorable du commerce chinois
L'« époque de Kadhafi » est révolue en Libye
Dénigrer la Chine est une mauvaise façon de faire campagne