Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 01.11.2011 13h17
France : l´économie réelle atteinte par la crise financière (patronat français)

L'économie réelle française commence à être atteinte par la crise financière actuelle, a déclaré jeudi la présidente du Mouvement des entreprises de France (MEDEF, syndicat patronal français), Laurence Parisot.

"L'économie réelle commence à être atteinte par cette crise, qui est d'abord une crise financière et une crise liée à la dette des Etats", a dit Mme Parisot sur la radio française RTL.

Face à cette situation, Mme Parisot a indiqué qu'il fallait réfléchir à comment renforcer la compétitivité des entreprises françaises.

Pour ce faire, le MEDEF préconise l'adoption d'une hausse de la TVA concomitante à une baisse des charges sociales, aussi bien pour les employés que pour les employeurs.

"Nous préconisons une approche qui est assez audacieuse, mais à laquelle nous croyons beaucoup, qui serait de faire simultanément une augmentation de la TVA (et) une baisse des charges payées par les salariés, pour ainsi maintenir leur pouvoir d'achat, et une baisse des charges payées par les employeurs, pour ainsi baisser le coût du travail", a expliqué Mme Parisot.

Concernant le sommet de Bruxelles qui s'est terminé cette nuit, la présidente a considéré que "l'Europe a franchi un pas de géant".

"Elle a affiché une solidarité, une force remarquable, incontestable, qui sera forcément bien interprétée par les créanciers des Etats européens", a-t-elle poursuivi, visiblement soulagée par l'adoption d'un nouveau plan de sauvetage de la zone euro.


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Hu Jintao entame une visite d'Etat en Autriche
Nouvelles principales du 31 octobre
Le dialogue est la « meilleure façon » d'éviter la guerre commerciale
La fin tragique de Kadhafi va profiter à la campagne électorale de Barack Obama
Un hiver froid s'annonce t-il pour l'économie chinoise ?