Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.11.2011 11h20
La zone de libre échange Chine-ASEAN profite aux deux parties, déclare le ministre chinois du Commerce

Le ministre chinois du Commerce Chen Deming a déclaré que la zone de libre échange entre la Chine et l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est), instaurée l'année dernière, correspond aux intérêts mutuels de la Chine et des dix pays de l'ASEAN et qu'elle apporte des avantages aux deux parties.

M. Chen a tenu ces propos lors de ses rencontres avec le ministre indonésien du Commerce Gita Wirijawan et le vice-Premier ministre thaïlandais et ministre du Commerce Kittirat Na Ranong, vendredi, en marge de la réunion des dirigeants du Forum de coopération économique d'Asie-Pacifique (APEC), qui se tient pour une semaine à Honolulu, dans l'Etat américain de Hawaï.

Selon les informations reçues à Xinhua samedi, Chen Deming a indiqué lors de sa rencontre avec M. Gita que la Chine et l'Indonésie avaient vu se développer sainement leurs relations économiques et commerciales. La zone de libre échange entre la Chine et l'ASEAN a fourni une nouvelle plate-forme à leur coopération économique et commerciale, apportant davantage de bénéfices et opportunités aux entreprises des deux parties, a-t-il fait remarquer.

Les entreprises chinoises, en particulier celles du sud de la Chine, s'apprêtent à investir en Indonésie, a assuré M. Chen, ajoutant que la Chine souhaitait étudier avec l'Indonésie les possibilités de créer des zones similaires dans des parcs industriels afin d'attirer un plus grand nombre de sociétés chinoises et d'autres pays pour investir en Indonésie.

De son côté, M. Gita a affirmé que son pays mettrait en oeuvre le consensus auquel sont parvenus les dirigeants chinois et indonésiens pour accroître le volume des échanges commerciaux à 80 milliards de dollars dans les trois ou quatre prochaines années contre 34 milliards de dollars actuellement.

Il a souhaite la bienvenue aux entreprises chinoises désireuses d'investir en Indonésie, ajoutant que cela contribuerait à l'atteinte des objectifs fixés pour les échanges.

Convaincu de la complémentarité des économies chinoise et indonésienne, M. Gita a dit s'attendre à une coopération complète et à long terme entre les deux parties.

Lors de sa rencontre avec M. Kittirat, Chen Deming a d'abord exprimé sa sympathie aux victimes des inondations qui ont frappé de plein fouet la Thaïlande, avant d'affirmer que la Chine avait hâte à offrir son aide aux secours et aux efforts de reconstruction et à renforcer la coopération dans les zones comprenant la construction d'infrastructures avec la Thaïlande.

La Chine et l'ASEAN s'accordent à promouvoir leur coopération substantielle parmi les pays membres de la zone de libre échange entre la Chine et l'ASEAN, la plus importante du genre dans le monde, en améliorant les infrastructures telles que les autoroutes, les chemins de fer, les ports, les télécommunications et les réseaux électriques au profit des entreprises et des populations de la région.

La Chine encourage ses entreprises à investir dans les pays membres de l'ASEAN et à coopérer avec les entreprises de la Thaïlande et d'autres pays, a ajouté le responsable chinois.

M. Kitrirat a exprimé sa gratitude à la Chine pour son aide aux victimes des inondations, assurant que la Thaïlande attachait une grande importance à la zone de libre échange entre la Chine et l'ASEAN.

Notant que les entreprises chinoises sont expérimentées dans la construction des chemins de fer, des autoroutes et des ponts, il a affirmé que la Thaïlande souhaitait la présence de sociétés chinoises pour participer à la réalisation des projets de construction et d'investissement dans la zone en question.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre des représentants d'entreprises américains
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?
De la Chine à l'Europe, ou d'un 11 novembre à l'autre
Qui peut sauver l'Europe ?