Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.11.2011 13h30
L'entrepreneuriat est bon pour l'emploi en Chine

Plus de 10 millions d'entrepreneurs sont apparus dans 90 villes de Chine entre le début de 2008 et la fin de 2010, avec une augmentation moyenne de 15% par an, a annoncé vendredi un responsable du Ministère des Ressources Humaines et de la Sécurité Sociale.

Xin Changxing, Ministre adjoint du Ministère, a en effet dit que dans les 90 villes où les statistiques ont été relevées, le nombre moyen d'entrepreneurs pour chaque tranche de 10 000 personnes de la population économiquement active est passé de 130 en 2008 à 168 en 2010. 42% des entités économiques nouvellement créées existaient encore après trois ans, et le nombre de personnes qu'elles emploient a augmenté de 30% par an en moyenne.

« Les statistiques montrent que préparer le développement de l'entrepreneuriat renforce davantage sa contribution à l'emploi », a dit M. Xin à Xinhua.

La pression de l'emploi en Chine, amplifiée par son énorme population et sa structure sociale, ont incité le Gouvernement à mettre en oeuvre des politiques destinées à encourager et à soutenir l'entrepreneuriat ces dernières années.

« En fait, il y a beaucoup d'espace pour les entrepreneurs en Chine », dit Zhou Tianyong, Professeur à l'Ecole du Parti du Comité Central du Parti Communiste Chinois. « La Chine compte 11,66 entreprises pour 1 000 personnes. Le chiffre moyen pour les pays en développement est de 20 à 30, et il est de 40 à 50 dans les pays développés ».

M. Zhou a ajouté que l'Europe a mis en oeuvre des politiques destinées à encourager l'entrepreneuriat dans les années 1990, afin de faire face à un chômage important, et que ces initiatives ont créé plus de 10 millions d'opportunités d'emploi entre 1997 et 2001.

Les Etats-Unis et le Japon ont également mis en place des politiques similaires pour créer des opportunités d'emploi, en particulier pour les jeunes et les femmes, a dit M. Zhou.

Les propres initiatives de la Chine en matière d'encouragement à l'entreprenariat comprennent l'émission de prêts de petit montant garantis pour une somme totale de 26,39 milliards de Yuans (4,16 milliards de Dollars US) en 2010, soit 65% de plus par rapport à 2009, et plus que les totaux des années 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009 réunies, a ajouté M. Xin.

Liu Danhua, Directeur du Département formation et emploi du Ministère, dit que les prêts de petit montant garantis et les allègements financiers se sont révélés efficaces pour le financement des entrepreneurs.
Qui plus est, le Gouvernement Central réduit souvent les taxes, offre des formations gratuites et demande un soutien local pour l'entreprenariat, a ajouté pour sa part M. Liu.

Cependant, M. Zhou a souligné que de nombreux entrepreneurs potentiels restent méfiants du fait des niveaux actuels de taxation et de la paperasserie, et ce en dépit des mesures adoptées.

Un rapport récent de la Banque Mondiale a d'ailleurs montré que les entreprises débutantes en Chine font parfois face à une bureaucratie et à des frais déraisonnables.

M. Zhou dit que, en plus des politiques à long terme, les gouvernements à tous niveaux devraient faciliter la tâche des entrepreneurs avec des procédures pratiques et des niveaux de frais et de taxation acceptables.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les présidents chinois et américain s'engagent à renforcer le partenariat sino-américain
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?
De la Chine à l'Europe, ou d'un 11 novembre à l'autre
Qui peut sauver l'Europe ?