Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.11.2011 13h28
Rapport du FMI sur la Chine

Le Fonds monétaire international a publié un rapport sur la Chine, né de la décision du Conseil du FMI de faire, tous les 5 ans, des rapports financiers obligatoires sur le secteur financier de 25 pays importants. Selon le rapport, le secteur financier chinois est généralement sain, mais des réformes pour parvenir à une croissance durable sont recommandées.

Le rapport du FMI, publié mardi, souligne que le système financier chinois est solide dans l'ensemble et que le pays a réalisé des progrès remarquables dans sa transition vers un système plus commercialement orienté et financièrement sain.

Jonathan Fiechter

Directeur adjoint du FMI

Département des marchés monétaires et des capitaux

"Ce que nous avons trouvé, c'est que des banques sont bien diversifiées... Il n'y a donc pas de gros risques".

Cependant, le FMI a aussi souligné la nécessité de nouvelles réformes, en particulier dans le système bancaire chinois. Il suggère qu'il dépende plus des mécanismes du marché pour éviter l'accumulation des vulnérabilités du secteur financier, comme les emprunts non performants. Il prône aussi des délais et des séquences pour les réformes financières.

Jonathan Fiechter

Directeur adjoint du FMI

Département des marchés monétaires et des capitaux

"Il reste beaucoup à faire pour se préparer aux 5 prochaines années...pour vous donner une idée plus large, vous serez en bien meilleure forme".

Selon la Banque centrale de Chine, le rapport du FMI est constructif dans son ensemble. Il fait partie du contrôle du FMI du système monétaire international.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
A la réunion de l'APEC, le président chinois appelle à un changement de modèle de croissance (PAPIER GENERAL)
Nouvelles principales du 14 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?