Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.12.2011 09h33
Le Château Lafite n'est souvent pas ce qu'il paraît être...

Une bouteille de Château Lafite récemment vendue dans un restaurant chinois pour 50 000 Yuans (7 862 Dollars US) pourrait bien en fait n'avoir été qu'un faux grand cru fabriqué en Chine et ne valant guère plus de 30 Yuans.

Liu Zhihui, Vice-président du sous-comité biens immobiliers de l'Association Asie-Pacifique de Développement Urbain, a affirmé sur son micro-blog avoir entendu dire que quelqu'un produisait du faux Lafite dans une usine de fabrication de vin secrète installée sur un cargo, en mélangeant des vins français de basse qualité, puis en les embouteillant dans de fausses bouteilles de Lafite, avant de les vendre dans différents magasins de Chine.

La contrefaçon des vins Lafite est un fait connu dans l'industrie du vin depuis un certain temps déjà.
« J'estime que 70% des soit-disants Château Lafite Rotschild vendus sur le Continent chinois n'en sont pas, car le volume des ventes dépasse largement celui des importations », dit Frankie Zhao, expert en vins qui a travaillé dans l'industrie chinoise du vin pendant plus de dix ans.

D'après le site internet de Lafite, la production annuelle du domaine est de 20 000 caisses environ.
Le quota annuel de Lafite expédié de France vers la Chine ne dépasse pas 50 000 bouteilles, d'après un expert du secteur.

Cependant, d'après une émission diffusée sur CCTV un peu plus tôt cette année, la consommation annuelle de Lafite d'un hôtel cinq étoiles de Dongguan, dans la Province du Guangdong, dans le Sud du pays s'est montée à pas moins de 40 000 bouteilles...

Et il se dit aussi que la seule Province du Zhejiang, dans l'Est, en consomme 300 000 bouteilles par an !
Tout comme les contrefacteurs chinois fabriquent des faux produits Louis Vuitton de différents niveaux de qualité, les faux Lafite fabriqués en Chine sont généralement classés en trois niveaux de qualité, de basse à haute, et vendus à des prix différents.

Le meilleur se réfère à ces bouteilles qui contiennent effectivement une partie de vrai Château Lafite Rotschild, dit Yang Wei, Directeur des achats chez G. Brand International Trading, à Shanghai.
« Les contrefacteurs mélangent du vrai Lafite importé de France à d'autres vins français de moyenne gamme, avant de les mettre dans des bouteilles de Lafite vides authentiques, récupérées auprès de restaurants, au prix de 2 000 à 3 000 Yuans pièce. Mais aujourd'hui, ces bouteilles sont difficiles à trouver », a t-il précisé.

Quand au vin de moyenne gamme, dit M. Zhao, il s'agit de vin français bon marché vendu dans des bouteilles étiquetées « Prince Lafite » ou « Lafite Dynasty » en français, et « Château Lafite Dynasty » en chinois.

« Ces vins ne sont pas, à proprement parler, des faux, puisque le producteur profite des lacunes de la loi », dit M. Zhao.

M. Yang a ajouté que « Le pire, ce sont celles qui utilisent du vin chinois bon marché, qui vient essentiellement de Yantai, dans la Province du Shandong, et dont les bouteilles et les étiquettes sont fausses. Ces vins sont assez populaires dans les villes de deuxième et troisième plan en Chine, et ils sont vendus à un prix très bas ».

Le Château Lafite Rotschild est considéré comme un must dans les dîners chics en Chine, pour impressionner les invités. Pour les nouveaux riches, c'est aussi une boisson de luxe qui, pensent-ils, fera preuve de leur goût et de leur appartenance à une élite mondiale.

Cependant, beaucoup de ceux qui sont prêts à payer jusqu'à 50 000 Yuans pour une bouteille ne connaissent pas grand chose au vin, et c'est ce qui explique pourquoi il y a tellement de faux vins.
« La plupart des consommateurs de vin chinois ne savent pas faire la différence entre un vin de table affiché à 200 Yuans et un grand cru de Bordeaux, sans parler de l'authenticité d'un Château Lafite », dit Grace Zheng, expert en vins.

Christophe Salin, Directeur Général de Château Lafite Rotschild, avait annoncé un peu plus tôt cette année qu'il entreprendrait des actions légales contre les faux vins.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Arrivée de deux pandas géants en Grande-Bretagne
Il nous faut observer avec sang-froid l'escalade du tapage anti-chinois déclenché par Washington
La Chine se tourne aussi maintenant vers la fabrication de vin à Bordeaux...
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre