Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.12.2011 08h25
La Chine prolonge l'interdiction des importations de lait en poudre japonais

La Chine continuera à interdire les importations de lait en poudre en provenance du Japon, a annoncé mercredi l'Administration d'État de la supervision de la qualité, de l'inspection et de la quarantaine (AESQIQ).

Cette interdiction d'importation, imposée en avril 2010 après l'apparition de la fièvre aphteuse chez les bovins au Japon, prolongée après la fuite radioactive dans une centrale nucléaire japonaise causée par le séisme de mars, restera en vigueur, a déclaré l'AESQIQ dans un communiqué.

La décision vise à apaiser les préoccupations des consommateurs chinois, après que la société laitière japonaise Meiji eut annoncé mardi que du césium radioactif, à hauteur de 30,8 becquerels par kg, avait été signalé dans son lait maternisé.

La société Meiji Chine a expliqué mardi que son lait maternisé vendu en Chine ne comportait aucun risque, puisque produit en Australie, a affirmé l'Agence de presse japonaise Kyodo News.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le président chinois rencontre les délégués des réunions militaires
Nouvelles principales du 7 décembre
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan
Après Durban, on ne peut s'attendre qu'à avoir plus chaud encore...