Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 09.12.2011 08h53
Sylvie Bermann : les investissements chinois en France sont bienvenus

Le 7 décembre, Mme Sylvie Bermann, ambassadeur de France en Chine, a accordé une interview exclusive à China.org.cn sur les relations sino-françaises, le changement climatique, l'élection présidentielle 2012 en France, etc.

China.org.cn : Durant votre carrière professionnelle, vous avez eu un lien très étroit avec la Chine, et vous avez une connaissance profonde du pays. Après avoir occupé les fonctions d'ambassadeur de France en Chine pendant environ neuf mois, trouvez-vous la Chine différente de celle que vous avez connue dans le passé ?

Sylvie Bermann : Oui, la Chine est extrêmement différente. Je crois que son évolution a été beaucoup plus considérable que dans n'importe quel autre pays au monde, pendant un laps de temps relativement court. Il y a une formidable énergie en Chine, avec non seulement une très forte croissance économique, de villes entièrement transformées, mais également une société extrêmement dynamique et tournée vers l'avenir.

China.org.cn : En tant qu'ambassadeur, avez-vous des objectifs spécifiques à atteindre durant votre mandat ?

Sylvie Bermann : Nous avons avec la Chine un partenariat stratégique global, il est important de le développer dans tous les domaines. Dans le domaine politique, naturellement, et cette année nous avons eu un record de visites au plus haut niveau et de visites de niveau ministériel, donc je voudrais consolider cela. Je voudrais également, dans le domaine économique, renforcer nos liens, sans doute les rééquilibrer également ; je crois qu'il est important qu'au-delà des grands contrats sur l'aéronautique, le nucléaire et le ferroviaire, nous puissions développer d'autres domaines plus nouveaux, par exemple celui du développement durable, de la protection de l'environnement, des services, de la santé. Sur le plan culturel aussi, puisque la France et la Chine sont deux grands pays culturels. Nous avons par exemple chaque année au printemps le festival Croisements, qui est le plus grand festival français dans le monde. Je voudrais donner encore plus de visibilité à ce festival, et qu'il soit présent dans plusieurs villes en Chine.


[1] [2] [3] [4] [5]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Liu Yunshan s'engage à développer la coopération amicale avec le Parti communiste français
Nouvelles principales du 8 décembre
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan