Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 09.12.2011 13h36
La France, l'Allemagne et la crise de l'euro

Entre temps, les analystes considèrent qu'une percée au prochain sommet de l'UE et la formation d'une union fiscale dépendraient du règlement des différends entre la France et l'Allemagne.

L'Allemagne et la France sont la 1ère et la 2ème plus grandes économies de l'Union européenne. Le PIB des deux pays en 2010 est classé 4ème et 5ème dans le monde.

De ce fait, les deux plus grandes puissances d'Europe pourraient légèrement contrôler certaines questions internes à l'UE.

Généralement, les deux pays négocient leurs positions sur certaines questions avant la réunion des dirigeants de l'UE, pour poser les bases d'un consensus pour l'ensemble de l'union.

Certains medias ont même plaisanté sur cela, disant que le sommet réel de l'UE ne se tient pas à Bruxelles, mais dans les résidences de Angela Merkel et Nicolas Sarkozy.

Cependant, des divergences entre la France et l'Allemagne sur les questions économiques sont en train d'émerger.

Le plus grand argument est si les gouvernements nationaux voudraient accepter un contrôle significatif de leur budget et de leur politique économique dans le cadre de la centralisation des institutions européennes.

L'Allemagne exhorte depuis début septembre à changer le traité de l'UE pour que la commission européenne intervienne dans la politique fiscale des Etats membres.

Mais la France préfère garder sa souveraineté financière.

Paris diverge aussi avec Berlin sur le rôle de la Banque centrale européenne à propos de la crise de la dette. La France appelle la BCE à agir comme prêteur en dernier recours et à procéder à des injections massives de capitaux dans le système financier pour une réparation rapide des cas.

Mais la chancelière allemande rejette les obligations conjointes de la zone euro et réaffirme que l'indépendance de la BCE doit être respectée.

Finalement, selon la dernière déclaration du président français, les deux pays ont convenu d'arrêter leurs querelles à propos du rôle de la BCE dans la crise.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Liu Yunshan s'engage à développer la coopération amicale avec le Parti communiste français
Nouvelles principales du 8 décembre
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan