Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.12.2011 14h58
La Chine s'attaque au ralentissement économique

La Conférence sur la politique économique de la Chine en 2012 s'est ouverte lundi à Beijing. La rencontre, qui durera 3 jours, jettera les bases d'une politique monétaire et fiscale pour l'année prochaine et fixera les principaux objectifs économiques. Alors que se poursuit la conférence économique centrale sur la détermination des priorités économiques pour 2012, le gouvernement devrait chercher une croissance économique stable l'an prochain, dans un contexte mondial morose.

En Chine, les données commerciales de novembre, combinées à la faible production industrielle et aux investissements décevants en capital fixe, suscitent la crainte d'un retournement. Et d'après les analystes, la grande question n'est plus l'inflation mais le ralentissement de l'économie.

Zhao Xijun

Directeur adjoint de l'Institut de la finance et des titres, Université du peuple

"Le premier point est de garder l'économie stable. Le second, est de gérer les perspectives d'inflation. Et le troisième est sur le long terme, c'est la restructuration de l'économie."

La croissance de la production industrielle chinoise a chuté en novembre pour atteindre son rythme le plus bas depuis deux ans, beaucoup s'attendent donc à ce que le gouvernement adopte une politique pro-croissance pour soutenir l'emploi.

Les exportations ont quant à elle crû à leur rythme le plus lent depuis 2009. Les exportations vers l'Union européenne, le plus grand client de la Chine, n'ont pris que 5% en novembre, le quart de la croissance de juillet et d'août.

Ces fluctuations ne seraient, d'après les experts, que des ajustements de court terme.

Zhao Xijun

Directeur adjoint de l'Institut de la finance et des titres, Université du peuple

"Car cette année, nous avons pris en compte de nombreux facteurs, tels que le surplus commercial, la promotion des importations et l'environnement mondial. Donc je ne pense que ces facteurs vont influencer l'économie sur le long terme. Cette année, cela va être une influence rapide et de court terme."

Pour les analystes, le gouvernement devrait mettre l'accent sur la stabilité et se conformer au statu quo en matière de politique fiscale et de politique monétaire. Les objectifs de croissance et d'inflation devraient dans cette optique rester identiques en 2012, à respectivement 8 et 4%.

Source: CCTV

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le vice-Premier ministre chinois appelle à approfondir le partenariat de coopération stratégique Chine-Russie
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis
Au sujet de l'immolation par le feu de plusieurs jeunes moines des régions tibétaines du Sichuan