Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.12.2011 13h14
Deux banques chinoise et thaïlandaise lancent un prêt commun aux investisseurs

La banque thaïlandaise Kasikorn Bank (KBank) et la Banque chinoise de développement ont signé un accord commercial et financier jeudi à Bangkok pour satisfaire les prêts aux grands projets en Asie du sud-est et améliorer les états financiers et opportunités d'affaires des deux banques.

D'après le protocole d'accord (MoU) signé par le PDG de la KBank, Banthoon Lamsam, et le vice-président de la BAD, Li Jiping, au siège social de la KBank, la BAD apportera une réserve de 1,5 milliards de yuans (environ 238 millions de dollars) à la filiale de la KBank basée à Shenzhen, alors qu'une somme équivalente sera accordée à la BAD par la KBank pour soutenir l'expansion de son business en Thaïlande.

Les autres après aspects de la coopération commerciale comprennent les crédits syndiqués pour les grands projets d'infrastructures et les constructions liées qui seront accordés aux investisseurs en Thaïlande, plus le partage des informations de valeur, les expériences et les innovations commerciales, ainsi que le renforcement des compétences des employés et des formations, a déclaré M. Banthoon à la cérémonie de signature.

"Tout cela a pour but de renforcer la force financière des deux parties et de fortifier cette alliance commerciale dans le futur. La coopération facilitera avec un peu de chance le commerce et les investissements entre la Chine et la Thaïlande", a-t-il ajouté.

La KBank est une des plus grandes banques de Thaïlande qui compte 810 filiales nationales, ainsi que 8 autres à l'étranger.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine :lancement d'un satellite de télédétection à haute résolution
Nouvelles principales du 23 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis