Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.12.2011 13h26
Les importations chinoises seront nécessaires à la reprise de la Grèce

38 tonnes de kiwis frais importés par la Chine depuis la Grèce ont dernièrement débarqué Shanghai et on les trouvera sur les marchés avant les congés du Nouvel an.

Selon le Bureau de la quarantaine et du contrôle de Shanghai, il s'agit de la première exportation depuis des années de kiwis frais de Grèce en Chine, comme pour beaucoup d'autres marchandises grecques. Au cours de la troisième décade de décembre, la valeur des produits grecs importés en Chine via le port de Shanghai, port central du commerce international de la Chine, s'est élevé à près de 23 millions de dollars, soit une croissance remarquable de 55 % en comparaison avec la même période de l'année dernière. Les marchandises grecques sont effectivement devenues un nouveau favori de l'importation chinoise.

"La Grèce se situe à présent en plein coeur de la crise de dette publique, et souhaite l'augmentation continue des importations chinoises en faveur de sa reprise et du rétablissement de l'équilibre commercial entre les deux pays", a expliqué Xu Jinji, directeur du Bureau de la quarantaine et du contrôle de Shanghai.

Selon les statistiques, les marchandises importées de Grèce via le port Shanghai, telles que du marbre, du coton, de l'huile d'olive de première extraction, de peaux de mouton, du vin, et des produits céréaliers, ont toutes dépassé la valeur de trois millions de dollars pour chacune avec une croissance moyenne de plus de 20 % en glissement annuel. Les croissances de l'importation de marbre, de coton et de vin se sont élevées respectivement à 58 %, 97 % et 292 %, et celle des peaux à même 925 %.

L'importation chinoise orientée vers les produits grecs contribue non seulement à l'exportation grecque, mais elle crée aussi un lien direct entre les produits traditionnels grecs et les entreprises et consommateurs chinois, a indiqué Fotios Manoussakis, conseiller des affaires commerciales du consulat de Grèce à Shanghai. C'est sans doute favorable pour le long développement du commerce sino-grec de ne pas passer obligatoirement par les tiers.

Toujours selon M Fotios Manoussakis, la Grèce a renforcé la promotion de ses produits agricoles, tels que les fromages, le yaourt, à destination des consommateurs urbains chinois. Ces aliments de santé méditerranéens seront progressivement servis à la table des consommateurs chinois.

Zhong Shan, vice-ministre du Commerce chinois, a encouragé récemment la croissance active des importations venues de Grèce, notamment des produits agricoles et de construction qui présentent des avantages particuliers, pour élargir la taille du commerce bilatéral et de réaliser l'objectif de 8 milliards de dollars fixé par les chefs d'Etat des deux pays pour 2015.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Les PM chinois et japonais s'entretiennent des relations bilatérales
Nouvelles principales du 26 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis