Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.12.2011 13h36
Le Chili est en quête d'investissements chinois

Le Chili est en quête d'investissements de la Chine et d'autres pays asiatiques pour se prémunir contre l'instabilité économique qui prévaut aujourd'hui dans le monde, a déclaré mercredi Matias Mori, vice-président exécutif du Comité chilien des investissements étrangers.

Au cours de l'année et demie écoulée, le gouvernement chilien a mis en place des stratégies visant la Chine et d'autres pays d'Asie, incluant la publication en anglais et en chinois de documents de promotion des investissements, a précisé M. Mori.

Des responsables du gouvernement ont également consulté l'ambassade de Chine au Chili et séjourné à plusieurs reprises en Chine, a-t-il rappelé, ajoutant qu'à son avis la bonne compréhension de la culture chinoise était essentielle pour faire des affaires.

"Les investisseurs chinois s'intéressent aux projets à forte concentration de capitaux", a affirmé ce responsable.

En ces temps d'instabilité économique internationale, le Chili est perçu comme une destination sûre aux yeux des investisseurs étrangers, comme il l'a été historiquement, a-t-il souligné.

"Des études réalisées par les Nations unies et des organisations financières montrent que nous sommes en très bonne position actuellement et pour les années à venir, et les investissements étrangers devraient augmenter chez nous", a assuré M. Mori.

"Le Chili est un pays riche en ressources minières, si bien que son secteur minier a toujours bénéficié d'importants afflux d'investissements", a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le PM chinois met l'accent sur la modernisation de l'agriculture et les droits des agriculteurs
Nouvelles principales du 28 décembre
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis