Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.02.2012 08h50
Resserrer les liens économiques sino-américains profite aux deux parties et à la reprise de l'économie mondiale (SYNTHESE)

Face à la dégringolade de l'économie mondiale et à la crise de la dette européenne, les experts jugent important de resserrer les liens économiques entre les Etats-Unis et la Chine pour la prospérité des deux pays et la reprise de l'économie mondiale.

LES INTERETS COMMUNS

Lors de sa visite aux Etats-Unis en janvier 2011, le président chinois Hu Jintao a déclaré que "dans le contexte actuel, nos deux pays doivent mettre l'accent sur leurs intérêts communs, assumer de plus grandes responsabilités qui leur incombent et relever les défis communs plus sérieux que dans le passé".

Renforcer les relations économiques et politiques avec la Chine au 21e siècle, voilà "une question définissant la stratégique globale" pour les Etats-Unis, a déclaré le Conseil commercial américano-chinois (USCBC), organisation directrice du commerce bilatéral, dans un rapport.

Carla Hills, ancienne représentante américaine chargée du commerce sous l'administration Bush, a indiqué: "Nous avons grand besoin d'une compréhension mutuelle. La plupart des questions majeures auxquelles nous faisons face exigent les efforts des deux parties", a-t-elle ajouté.

"Nous devons travailler ensemble" dans les domaines tels que le rééquilibrage de l'économie mondiale, la viabilité fiscale des Etats-Unis, le changement climatique, l'environnement, la prolifération nucléaire et autres sujets, a précisé Mme Hills dans une récente interview.

D'après les chiffres fournis par le ministère chinois du Commerce, le volume des échanges commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis s'est accru en grand au cours de ces dernières années. Le commerce chinois avec les Etats-Unis, deuxième grand partenaire commercial de la Chine, est passé à 446,7 milliards de dollars en 2011, soit une hausse de 16% par rapport à 2010 et une forte augmentation par rapport aux 80,5 milliards de dollars il y a dix ans.

Le vice-président américain Joe Biden a indiqué l'an dernier que le commerce entre son pays et la Chine avait permis de créer plus de 500 000 nouveaux emplois aux Etats-Unis en 2010, contribuant à la réduction du taux de chômage.

L'INTEGRATION APPROFONDIE

Le secrétaire au Trésor américain Timothy Geithner a cité un proverbe chinois qui dit : "On doit partager les profits et en même temps relever ensemble les défis", à l'ouverture du troisième cycle du Dialogue stratégique et économique sino-américain (S&ED), tenu en mai 2011, en vue de renforcer la coopération entre les deux pays.

De l'avis des experts, l'interdépendance entre la plus grande économie du monde et le plus grand pays en développement a accru de manière exponentielle et nombre de défis d'ordre mondial n'auraient pu être surmontés sans l'engagement et la collaboration de ces deux nations.

"Si une de nos deux parties se retirait, cela ne se ferait pas", a souligué Mme Hills, ajoutant qu'il était absolument impératif pour les deux plus grandes économies du monde de s'asseoire pour approndir leurs discussions et coordonner leurs politiques à cet effet, du fait que les deux économies sont étroitement liées l'une à l'autre.

"Je crois fermement que si vous discutez assez longtemps, vous trouverez des solutions acceptables par toutes les deux parties", a souligné Mme Hills.

La Chine constitue accutellement le troisième plus grand marché d'exportation des Etats-Unis. Les importations chinoises depuis les Etats-Unis ont bondi à 122 milliards de dollars en 2011, soit une hausse de 19,6% en glissement annuel, malgré une économie mondiale chancelante.

En plus, les entreprises américaines continuent d'éprouver la croissance saine du marché chinois. Près de 10% des interrogés ont fait état d'une croissance de revenus à deux chiffres en 2010, et plus de 40% ont connu une croissance de revenus de 20%, a indiqué le président de l'USCBC en publiant les résultats du Sondage sur l'environnement commercial chinois en 2011, mené par cette organisation.

Les deux pays se sont engagés à promouvoir la coopération économique, à établir un partenariat économique global et mutuellement avantageux, et à encourager des environnements d'investissements ouverts et équitables, conformément au Cadre global Chine-Etats-Unis en vue de promouvoir la croissance économique puissante, durable et équilibrée et la coopération, signé lors du Dialogue stratégique et économique sino-américain l'année dernière.

UN POTENTIEL IMMENSE

Selon certains experts, bien que les deux nations se trouvent dans différentes phases de développement économique, il existe un potentiel immense pour renforcer les relations bilatérales dans les domaines allant de l'économie au tourisme en passant par le commerce, notamment pendant une période où la reprise mondiale est menacée par le stress intensifié et la demande décroissante de la zone euro.

Les deux pays ont besoin de davantage de coordination plus étroite du fait qu'ils agissent "en parallèle" contre les risques, a indiqué Nicholas Lardy, de l'Institute of International Economics à Washington, ajoutant que tant la Chine que les Etats-Unis devraient adopter des politiques appropriées pour maintenir leur croissance économique afin d'aider l'économie mondiale à atténuer l'impact négatif de la crise de la dette de la zone euro.

Au moment où l'économie mondiale fait face à la montée des risques de détérioration, il est très important pour la Chine et les Etats-Unis d'élargir davantage leur coopération économique bilatérale, a souligné M. Lardy dans une récente interview.

En partageant l'opinon avec M. Mardy, Mme Hills a indiqué qu'il y avait beaucoup de domaines de coopération entre les deux pays, tels que la mise en place des engagements du G20 et la promotion des négociations commerciales dans le cadre du Cycle de Doha.

"Ces dernières dix à douze années ont montré que le potentiel était immense, et beaucoup a été réalisé. La libéralisation qui a eu lieu a permis aux échanges commerciaux d'augmenter spectaculairement dans cette direction", a noté M. Lardy, appelant les deux pays à donner au marché un rôle plus important à jouer pour exploiter davantage le potentiel commercial.

Les deux grandes économies du monde sont liées par "les responsabilités internationales pargatées" et comment gérer leur relation façonnera le 21e siècle, a souligné M. Biden.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 12 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?