Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.02.2012 13h39
Premier ETF pour l'or libellé en RMB

Autre développement qui montre la croissance de la libéralisation de la monnaie chinoise. Ce mardi marque le début à la Bourse de Hongkong du premier ETF pour l'or libellé en yuan dans le monde.

Hongkong s'efforce de devenir un centre offshore pour le yuan. Le premier ETF pour l'or libellé en RMB est valorisé selon le prix fixe de l'or de Londres, coté en dollars américains. Les investisseurs doivent d'abord changer leur RMB en dollars puis les convertir en RMB lorsqu'ils veulent des revenus issus des capitaux. Souvent, des fonds comme cela apportent des risques pour les investisseurs en raison des taux de change, mais heureusement, le nouvel ETF protège contre les mouvements monétaires.

Andrew Fung, directeur exécutif

Banque Hang Seng

"Le marché du RMB offshore s'est développé à un point où nous pouvons nous protéger contre les risques de taux de change. Notre but est de garder les pertes des mouvements monétaires entre le RMB et le dollar américain au-dessous de 2 %."

Le fonds, créé par la Banque Hang Seng, vise les investisseurs qui s'intéressent à l'or et au RMB en même temps. Avec un taux de principe moyen à seulement plus de 0,5%, les investisseurs croient que les articles tels que l'or sont attrayants car l'inflation semble partie pour s'aggraver dans les années à venir. Il s'agit du premier ETF libellé en RMB à la Bourse de Hongkong et le 3ème ETF de l'or à cette Bourse. Le premier produit en RMB à Hongkong était des obligations en octobre 2010, suivi par des trusts d'investissement immobilier libellés en RMB en avril 2011.


Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 14 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?