Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.02.2012 09h23
Le vice-président chinois appelle les États-Unis à éliminer les facteurs politiques de la coopération économique bilatérale

Le vice-président chinois Xi Jinping à appelé venredi à éliminer les facteurs politiques de la coopération économique entre les deux pays.

M. Xi a tenu ces propos lors de la session d'ouverture du Forum de coopération économique et commercial sino-américain à Los Angeles, dernière étape de sa visite officielle de cinq jours aux États-Unis.

« Nous espérons que les États-Unis continueront d'offrir un cadre équitable et adapté aux entreprises chinoises qui investissent en Amérique, d'adopter une approche objective et rationnelle face à l'investissement des entreprises chinoises, et de veiller à ce que les facteurs politiques n'interfèrent pas dans la coopération économique », a dit M. Xi.

Il a appelé les deux pays à favoriser un environnement économique sain et à augmenter leurs niveaux d'investissement réciproque.

Soulignant que la Chine met pleinement en oeuvre ses engagements au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) depuis son adhésion à cette organisation commerciale mondiale en 2001, M. Xi a indiqué que son pays avait fait des efforts énormes pour réviser ses lois et sa réglementation, rabaisser substantiellement le seuil des investissements étrangers, libéraliser l'accès aux opérations commerciales étrangères et lutter contre le protectionnisme sous différentes formes.

Les entreprises chinoises, comme leurs homologues américaines, ont étoffé leur clientèle internationale par leur dur labeur, leur innovation et leur concurrence équitable, a-t-il dit.

« Nous favoriserons une plus grande ouverture de l'économie chinoise, et continuerons d'encourager toutes les entreprises de Chine, y compris celles reposant sur des investissements étrangers, à se livrer à une compétition équitable et à poursuivre l' innovation sur le marché chinois, afin non seulement d'augmenter leur part de marché, mais aussi de contribuer au progrès technologique et au développement social », a déclaré M. Xi.

Concernant les questions de droit de propriété intellectuelle (DPI), M. Xi a déclaré que la protection des DPI était un facteur d'encouragement pour l'innovation, et que la Chine prenait des mesures pour établir un cadre juridique et politique plus ouvert et transparent.

La Chine renforce sa protection des DPI par une combinaison de moyens judiciaires et administratifs, y compris la création d' un mécanisme de coordination pour la protection des DPI au niveau du vice-Premier ministre, afin d'assurer un cadre économique sûr pour les entreprises nationales comme étrangères, a-t-il dit.

« Nous espérons que les États-Unis maintiendront l'ouverture, l'équité et la transparence de leur procédure d'examen de sécurité des investissements étrangers, qu'ils accélèreront le processus de négociation sur l'accord d'investissement bilatéral, et qu'ils donneront aux entreprises chinoises confiance dans l' investissement aux États-Unis », a déclaré le vice-président.

M. Xi est arrivé jeudi à Los Angeles après avoir visité l' État d'Iowa dans le centre du pays. Il a débuté sa visite des États-Unis lundi à Washington en tant qu'invité de son homologue américain Joe Biden.

Les États-Unis constituent la première étape de la tournée de M. Xi dans trois pays, qui doit également le conduire en Irlande et en Turquie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 17 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?