Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.02.2012 13h31
Des librairies fermées sous la pression

Au cours de ces dernières années, de plus en plus de librairies ayant pignon sur rue ont fait faillite. La Librairie Photosynthèse de Wudaokou, l'une des librairies les plus populaires de Beijing, a fermé en octobre dernier. Mardi, une autre, la librairie Huaihai du Centre du Livre de Shanghai a aussi fermé.

La librairie Huaihai du Centre du Livre de Shanghai a annoncé sa fermeture samedi dernier. Maintenant, sa porte est fermée. Une résidente locale de 70 ans, qui habite dans ce quartier, nous a raconté qu'elle était triste de cette nouvelle.

Résidente locale

"J'ai grandi ici. Je faisais la lecture dans cette librairie, mais maintenant, elle est disparue. Je suis très triste de sa fermeture."

Cette librairie a été établie en 1981. Elle a attiré des dizaines de milliers de lecteurs pour plus de 30 ans. Mais avec le changement d'habitude de lecture des gens et l'augmentation des lectures électroniques et des librairies en ligne, elle a fait face à un déclin dramatique des ventes au cours des dernières années.

Jiang Li

Vice-directrice, Centre du Livre de Shanghai

"L'habitude de lecture et d'achat des gens change. Maintenant, beaucoup de personnes aiment faire la lecture et les achats en ligne. Elles n'ont pas besoin de venir dans les librairies."

Tout le monde connait la réalité. Les ventes des librairies ont baissé parce que les acheteurs commandent des livres en ligne et les transfèrent aux e-lecteurs. Les librairies peuvent être de bons endroits pour regarder et s'attarder, mais les affaires sont réalisées en ligne.

Zhu Bing

Directeur de la librairie

"Les gens viennent ici pour regarder la couverture des livres, et puis ils achètent les livres qu'ils veulent en ligne."

Beaucoup de personnes s'inquiètent de la rapide disparition des librairies physiques, alors que les ventes de livre en ligne et l'e-lecture mettent une grosse pression sur ces librairies. Mais certains croient que ces librairies traditionnelles ont un rôle irremplaçable. La lecture papier sera encore un vecteur de transmission d'information important dans le futur, mais il reste que les librairies traditionelles font face au plus grand défi de leur histoire.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 17 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?