Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.02.2012 13h36
Un constructeur automobile chinois ouvre une usine en Europe

Une semaine à peine après le 14ème sommet Chine-UE, des signes d'une plus grande coopération se manifestent déjà. Great Wall Motors est en effet devenu le premier constructeur automobile chinois à produire en Europe pour l'Europe. L'entreprise a signé un accord de joint-venture avec le bulgare Litex Motors et ouvert pour la première fois mardi les portes de son usine.

La Bulgarie abrite l'une des forces de travail les plus qualifiées et les plus compétitives du monde. Ceci et un environnement fiscal très avantageux ont décidé le leader chinois des SUV, Great Wall Motors, à y implanter sa première usine européenne.

Wang Fengying

PDG de Great Wall Motors

"Notre objectif est d'entrer sur le marché européen. Nous avons choisi la Bulgarie pour réaliser cette stratégie et c'est une décision importante."

Cette décision fait de Great Wall Motors le premier constructeur chinois à produire ses voitures sur le sol européen. Cela aidera en outre le Bulgare Litex Motors à atteindre son objectif d'augmenter ses parts de marché dans les pays voisins, Roumanie, Serbie et Turquie. L'usine de montage, située dans le village de Bahovitsa, bénéficiera à l'économie locale avec la création de 150 emplois et la fabrication de 4 000 voitures par an. Mais selon le directeur de l'usine, ce n'est qu'un début.

Alexander Cramb

Directeur de Great Wall Motors Bulgarie

"Nous avons conçu cette usine pour deux équipes et 50 mille voitures par an et nous avons encore de l'espace libre donc nous sommes heureux de cela. Les deux équipes emploieront deux mille personnes et ainsi que vous l'a annoncé mon bon ami, nous pouvons rajouter des modules supplémentaires si nécessaire. Le design est très bien pensé."

Deux modèles Great Wall sont prêts à la production, et la société espère passer à entre 8 et 10 modèles d'ici 2016. La nouvelle usine, qui a été construite dans le cadre des efforts de la Bulgarie pour attirer les investissements étrangers nécessaires pour stimuler son économie victime de la crise, offre à la Chine un nouveau marché à l'exportation.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 22 février
Nouvelles principales du 21 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?