Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.03.2012 08h17
Chine : les bénéfices des entreprises d'Etat en baisse de 11%

La croissance des bénéfices des entreprises d'État chinoises a ralenti durant les deux premiers mois de 2012, a annoncé lundi le ministère chinois des Finances.

Les bénéfices de ces entreprises ont reculé de 10,9% en glissement annuel pour atteindre 363,5 milliards de yuans (57,7 milliards de dollars) au cours des deux premiers mois, a déclaré le ministère dans un communiqué publié sur son site internet.

Les bénéfices des entreprises d'État administrées par le gouvernement central ont diminué de 11,5% en glissement annuel à 211,97 milliards de yuans, tandis que celles gérées par les gouvernements locaux ont connu une baisse de 10% de leurs bénéfices qui s'élevaient à 51,53 milliards de yuans, selon le communiqué.

Les recettes de ces entreprises ont augmenté de 9,9% pour se chiffrer à 7 500 milliards de yuans durant la même période.

Les entreprises d'État ont versé 736,55 milliards de yuans d'impôts, en hausse de 16% par rapport à l'année précédente.

Le taux de marge nette sur ventes de ces entreprises s'élevait à 3,5% au cours de ces deux premiers mois, en baisse d'un point de pourcentage par rapport à l'année précédente, tandis que le taux de rendement des capitaux propres était de 1,1%, en baisse de 0,3 point de pourcentage, selon le ministère.

Les secteurs du tabac et des télécommunications ont affiché d'importants bénéfices durant les deux premiers mois, tandis que les secteurs de la sidérurgie, des machines et de la pétrochimie ont rapporté un déclin de leurs bénéfices.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 19 mars
Sélection du Renminribao du 16 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation