Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.03.2012 08h17
Le PCC encadre les pratiques des dirigeants d'entreprises d'Etat

La Commission centrale de contrôle de la discipline du Parti communiste chinois (PCC) a publié lundi des règlements pour encadrer la conduite des dirigeants d'entreprises d'Etat, interdisant strictement les délits d'initié et la violation des règles de compatibilité.

Les règlements spécifient les sanctions pour divers types d'inconduites, afin de "traiter correctement" les violations de la discipline du PCC et de "préserver l'intégrité" dans les entreprises d'Etat, selon une circulaire de l'organe disciplinaire du PCC.

Les dirigeants d'entreprises d'Etat qui détournent des biens publics, demandent ou acceptent des pots-de-vin ou utilisent illégalement des biens publics à des fins personnelles ou pour autrui recevront un avertissement, seront renvoyés et pourront même perdre leur carte du PCC, en fonction de la gravité de leurs fautes, selon les règlements.

Ils seront envoyés devant les procureurs après imposition des sanctions par le PCC.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 26 mars
Sélection du Renminribao du 26 mars
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine