Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.03.2012 09h20
Le marché chinois de l'aviation d'affaires prêt au décollage
Des avions d'affaires sur l'aéroport de Hongqiao à Shanghai. L'avionneur canadien Bombardier Inc estime que la Chine recevra quelque 2 360 avions d'affaires d'ici à 2030.

Les sociétés d'aviation se tournent vers le marché chinois dans l'espoir que les entreprises chinoises accorderont un plus grand intérêt à leurs services et que les autorités chinoises assoupliront les restrictions sur l'espace aérien.

Christophe Degoumois, Vice-président du département ventes d'avions d'affaires chez la société canadienne Bombardier Inc, a déclaré lundi que 2 360 avions d'affaires seront livrés à la Chine d'ici 2030.

« Notre société est en train d'augmenter l'équipe des ventes et du marketing en Chine », a-t-il dit.

Selon lui, la Chine est un marché important, un pays où il y a des personnes de plus en plus riches, un produit intérieur brut en croissance et un gouvernement déterminé à renforcer la demande intérieure, en particulier la demande des consommateurs.

M. Degoumois a fait ces remarques à la veille de la Conférence et l'Exposition sur l'aviation d'affaires en Asie, qui se tient à Shanghai de mardi à jeudi. L'exposition est l'un des plus grands événements de ce genre au monde.

A l'heure actuelle, la Chine ne joue pas un rôle important dans l'industrie des avions d'affaires à réaction. Mais cette situation évolue rapidement.

Jing Yiming, vice-président de l'aéroport de Shanghai (Group) Co Ltd, a déclaré il y avait 132 avions d'affaires enregistrés dans la partie continentale de la Chine en 2011, contre 32 en 2008.

« Environ 3 500 vols ont été effectués par des avions d'affaires en 2011 à Shanghai, soit le tiers du total pour le pays », a-t-il dit. « Et nous pensons que cette année devrait enregistrer une augmentation de 10 à 15 % du trafic ».

Les entreprises d'affrètement en Chine ont également connu une expansion considérable depuis que le pays allège ses restrictions sur l'utilisation de l'espace aérien.

« Avant, vous deviez faire une demande de route une semaine avant d'entreprendre un vol, alors qu'aujourd'hui il suffit d'un jour pour faire cette demande », a précisé M. Jing.

Selon Kong Linshan, Président de Minsheng Financial Leasing Co Ltd, le marché chinois des avions d'affaires a décollé après les Jeux olympiques de Beijing en 2008, avec un taux de croissance annuel de plus de 150 %. La Chine est désormais l'un des marchés qui connaît la plus forte croissance pour les avions d'affaires.

Et la Chine a travaillé de plus en plus dur pour exploiter ce marché depuis 2009. Les constructeurs d'avions d'affaires devraient donc accorder encore plus d'attention à la Chine au cours de la prochaine décennie.
« Le marché chinois de l'aviation d'affaires est devenu l'un des marchés les plus porteurs et qui attire de plus en plus d'attention à travers le monde », a-t-il dit.

Au cours des trois prochaines années, la flotte de Minsheng Financial Leasing comptera plus de 100 appareils. Ils représenteront une valeur de plus de 4 milliards de Dollars US et représenteront plus de 90 % du marché chinois pour ce genre d'appareils, a-t-il dit.

Dans le 12e Plan Quinquennal de la Chine (2011-15), le Gouvernement Central a déclaré que l'aviation générale sera l'un des piliers du développement économique du pays. Le plan a prévu le développement de l'industrie, la construction d'un grand nombre d'avions et l'assouplissement des restrictions sur l'espace aérien.

L'Aviation Industry Corp of China, le plus grand constructeur chinois d'avions, qui appartient à l'Etat, a annoncé samedi qu'elle allait coopérer avec la société américaine Cessna Aircraft Co pour produire des avions d'affaires. Et de leur côté, des entreprises et le Gouvernement municipal de Chengdu, dans la Province du Sichuan, dans la Chine Sud-ouest, ont annoncé leur intention de constituer une coentreprise pour produire des avions d'affaires dans cette ville.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine