Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.04.2012 10h17
Chine : la mise au point des investissements du FSS dans les entreprises d'Etat

Le Conseil National pour le Fonds de la Sécurité Sociale (FSS) de Chine, qui gère l'affectation fiscale du fonds de la sécurité sociale du pays, continuera à investir dans les entreprises d'Etat à travers de multiples canaux, a annoncé jeudi Dai Xianglong, président du FSS.

Dai Xianglong a affirmé que son groupe et les entreprises d'Etat avaient des liens étroits, les capitaux générés par la réduction et le transfert des actions d'Etat s'élevant à 210 milliards de yuans (33,34 milliards de dollars) depuis son établissement.

En outre, le FSS a utilisé une partie de ses capitaux pour soutenir le développement des entreprises d'Etat, principalement par le biais d'investissements en portefeuille d'actions, en confiant à des organes de gestion l'achat de titres d'entreprises d'Etat et en plaçant des dépôts dans les banques contrôlées par l'Etat, selon M. Dai.

Sous le règlement chinois, le FSS est autorisé d'utiliser un maximum de 20% de son fonds en investissements directs dans des entreprises sous la supervision de la Commission de contrôle et d'administration des biens publics et dans des compagnies financières contrôlées par l'Etat gérées par le ministère des Finances.

Un maximum de 10% peut être placé en investissements dans des actions, dont une part ira aux entreprises contrôlées par l'Etat ayant un potentiel de croissance, a expliqué M. Dai.

Il a affirmé que le FSS continuerait à jouer un rôle positif dans la restructuration commerciale, dans les fusions et acquisitions des entreprises d'Etat, dans leur développement sur des secteurs émergeants et dans leur positionnement au niveau international, ajoutant que le FSS explorerait de nouvelles voies pour coopérer avec les entreprises d'Etat, telles que celle des actions privilégiées.

Les avoirs sous la gestion du FSS ont totalisé 868,9 milliards de yuans fin 2011.

Source:

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes
Assistance à l'Afrique pour qu'il puisse y naître un « mécanisme producteur du sang »
Commentateur du Quotidien du Peuple : soutenons fermement la juste décision du Comité central du PCC