Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 03.05.2012 09h30
Les investisseurs étrangers convoitent les secteurs de l'automobile et de l'immobilier en Chine

Selon les derniers rapports financiers des entreprises cotées en bourse, les secteurs de l'automobile, de l'immobilier et des métaux non-ferreux en Chine sont très appréciés des investisseurs étrangers.

Parmi les 1 156 entreprises de Shanghai et de Shenzhen cotées en bourse et qui ont publié leur rapport financier du premier trimestre, 52 comptent des investisseurs institutionnels étrangers qualifiés (également dénommés par le sigle QFII, qualified foreign institutional investors) parmi leurs dix principaux actionnaires, selon le quotidien Securities Daily.

Les secteurs où les investisseurs étrangers ont été les plus actifs sont l'automobile, l'immobilier, les infrastructures et les secteurs des métaux non-ferreux, avec des avoirs totalisant 29,7 millions d'actions.

Par exemple, les investisseurs étrangers ont augmenté leur participation dans Zhengzhou Yutong Bus Co Ltd à 10.17 millions d'actions, ce qui fait que le secteur des véhicules est celui qui connaît la plus forte croissance des avoirs étrangers.

Selon Ping An Securities, le secteur de l'automobile a touché le fond et les investisseurs se précipitent sur les actions à bas prix.

Les actions liées aux infrastructures ont longtemps été un favori des investisseurs institutionnels étrangers. A la fin de l'année dernière, les investisseurs institutionnels étrangers figuraient parmi les 10 premiers actionnaires de 135 sociétés cotées. 46 de ces 135 entreprises, soit 34 %, sont liées aux infrastructures, comme les matériaux de construction, les machines et équipements, les transports et l'acier.

« Les infrastructures sont une priorité dans l'élaboration des politiques de cette année. Les industries qui y sont liées devraient en bénéficier », a déclaré Huang Zhanwei, directeur de recherche de la société de fonds Fundsupermart.

Par ailleurs, les entreprises d'équipements mécaniques sont appréciées par les investisseurs institutionnels étrangers, et ont augmenté leur détention d'avoirs de 37,13 millions d'actions, selon le National Business Daily.

Les investisseurs étrangers ont écoulé 87,75 millions d'actions, avec le fabricant d'alcools Wuliangye Group Co Ltd et le cimentier Anhui Conch Cement Co Ltd qui ont connu les plus fortes baisses.

L'acier, les produits alimentaires et boissons, et la biomédecine ont enregistré une baisse de leurs avoirs détenus par des investisseurs étrangers au premier trimestre, selon le National Business Daily.

A la date du 23 mars, 74,5 % du volume des investissements faits dans le cadre du programme QFII avaient été injectés dans le marché boursier domestique. L'autre partie est partie vers des obligations et dépôts bancaires, selon la Commission de Régulation des Titres de Chine.

La valeur des actions détenues par des investisseurs institutionnels étrangers qualifiés représentait aussi 1,09 % du total des actions de Type A échangées (actions spéciales en Yuans échangées sur les bourses de Shanghai et Shenzhen, opposées au Type B, détenues par des investisseurs étrangers ne pouvant pas investir dans des actions de Type A).

Les investisseurs étrangers détiennent à présent 17,513 milliards de Yuans (2,78 milliards de Dollars US) en actions de Type A, soit 271 millions de Yuans de plus qu'au quatrième trimestre de l'année dernière.

Le rôle croissant des QFII sur le marché boursier chinois est le résultat de l'augmentation des contingents d'investissements étrangers accordés par les régulateurs chinois.

Le mois dernier a connu la plus forte augmentation du quota de QFII depuis le lancement du programme en 2002.

Au début du mois d'avril, la Commission de Régulation des Titres de Chine, la Banque Populaire de Chine et l'Administration d'Etat des Devises Etrangères ont décidé d'augmenter le montant disponible pour les investisseurs institutionnels étrangers qualifiés de 50 milliards de dollars, portant le contingent total à 80 milliards de Dollars US.

Le mois dernier, la Chine a accordé à 11 nouveaux investisseurs étrangers la qualification nécessaire pour acheter des actions et des obligations chinoises, ce qui a porté le nombre total des investisseurs institutionnels étrangers qualifiés à 158.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire