Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.05.2012 08h42
Une action concrète américaine est nécessaire pour renforcer la confiance stratégique avec la Chine (COMMENTAIRE)

La 4e session du Dialogue stratégique et économique sino-américain s'est ouverte jeudi à Beijing. Les deux principales économies du monde doivent en profiter pour renforcer leur confiance stratégique mutuelle, qui se trouve à un niveau bas depuis un moment.

L'actuel manque de confiance entre Beijing et Washington provient des litiges commerciaux qui persistent dans les relations entre les deux pays, et surtout du manque d'une action concrète de la part des Etats-Unis pour prouver que leur stratégie dans la région d'Asie-Pacifique ne pose pas de menace pour la Chine.

Ces derniers mois, on a pu constater que Washington a tenté de bâtir une relation militaire plus étroite avec Manille par l'assistance militaire, la vente d'un bâtiment de guerre et la pratique d'exercices conjoints.

Ce développement préoccupant survient à un moment où les Philippines continuent de défier la souveraineté de la Chine sur l'île Huangyan, qui fait partie intégrante du territoire chinois depuis longue date.

Bien que les Etats-Unis répètent qu'ils ne prendront pas le parti dans cette affaire, leur action dévoile une chose : ils exercent une influence visible, juste comme ce que veulent les Philippines.

Pour préserver et promouvoir la confiance mutuelle entre les deux principales économies mondiales, les Etats-Unis ont besoin de faire des efforts sincères, au lieu de dire des belles paroles.

En ce qui concerne les litiges commerciaux, des analystes ont indiqué que les droits de douane punitifs que les Etats-Unis ont exercé à maintes reprises sur les marchandises importées de Chine portent atteinte non seulement aux industries chinoises, mais également au redressement de l'économie américaine.

Il est dans les intérêts des deux parties que les preneurs de décision aux Etats-Unis s'assoient avec leurs homologues chinois et cherchent une solution à leurs frictions commerciales, au lieu d'avoir recours à des mesures protectionnistes.

A la mi-avril, la Chine a élargi la bande de fluctuation de sa monnaire contre le dollar américain, une importante mesure vers plus de flexibilité du yuan, qui s'est apprécié constamment contre le billet vert depuis 2005.

Lorsque la Chine a promis de réformer le régime du taux de change du yuan, le moment est venu pour les Etats-Unis de renoncer à leur argument sans fondement selon lequel leur déficit commercial envers la Chine est causé par le taux de change "artificiel" du yuan.

Par ailleurs, les Etats-Unis ont besoin de jouer leur rôle pour équilibrer le commerce bilatéral, en levant, entre outre, les barrières commerciales contre la Chine.

En tant que plateforme de dialogue très important entre les deux pays, le Dialogue stratégique et économique réunit les directeurs d'une vingtaine d'agences gouvernementales des deux parties et offre une bonne occasion pour la Chine et les Etats-Unis à mieux construire leur confiance mutuelle.

Bien que les différends entre les deux pays ne doivent pas être négligés, leurs intérêts partagés continuent d'accroître dans le contexte d'une mondialisation et leurs relations sont passées de la dimension bilatérale à une signification plutôt globale.

Ainsi, il faut espérer que les Etats-Unis se joignent aux efforts chinois pour renforcer la compréhension mutuelle et consolider la confiance mutuelle, afin d'obtenir une situation gagnant-gagnant qui est bénéfique tant à ces deux pays qu'au monde entier.

Par WANG Haiqing

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire