Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.05.2012 08h31
China Southern Airlines réduit les vols à destination des Philippines

China Southern Airlines, l'une des trois plus grandes compagnies aériennes chinoises, a annoncé mardi qu'elle avait réduit le nombre de vols à destination des Philippines en raison de la forte diminution du nombre de touristes suite aux tensions en mer de Chine méridionale.

La compagnie aérienne va réduire le nombre de ses vols entre la ville chinoise de Guangzhou et Manille, la capitale des Philippines, à un vol par jour entre le 26 mai et le 30 juin. La compagnie assure normalement deux vols par jour sur cette ligne.

Un porte-parole de la compagnie aérienne a indiqué que cet ajustement avait été décidé suite à la récente annulation du voyage d'"un grand nombre de groupes touristiques".

Les grandes agences de voyage ont annoncé l'annulation des voyages à forfait aux Philippines suite aux consignes de sécurité émises par l'Administration nationale du Tourisme plus tôt ce mois-ci. Ces consignes de sécurité ont été annoncées après que l'ambassade de Chine aux Philippines eut mis les ressortissants chinois en garde contre les "manifestations anti-chinoises massives" liées à l'incident de l'île Huangyan.

L'administration du tourisme a indiqué dimanche que presque tous les voyageurs en groupe organisé de la partie continentale de Chine allaient quitter les Philippines d'ici mercredi.

Air China, China Southern, Philippine Airlines et Cebu Pacific Air sont les principales compagnies aériennes assurant des vols entre la Chine et les Philippines.

Les tensions en mer de Chine méridionale ont débuté le 10 avril, lorsqu'un navire de guerre philippin a harcelé douze bateaux de pêche chinois qui naviguaient près de l'île Huangyan afin de s'abriter d'une tempête.

Les responsables chinois ont réaffirmé à plusieurs reprises que l'île Huangyan faisait partie intégrante du territoire chinois et que les eaux environnantes étaient des zones historiques de pêche pour les pêcheurs chinois.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hong Lei a appelé lundi les Philippines à respecter la souveraineté territoriale de la Chine et à "s'abstenir de prendre des mesures qui pourraient aggraver et compliquer la situation".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE