Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.05.2012 08h48
Boeing et Airbus à la recherche d'acheteurs chinois pour leurs nouveaux modèles

Les deux principaux fabricants internationaux d'avions, les Européens d'Airbus SAS, dont le siège est en France, et les Américains de Boeing Co, envisagent de proposer des versions améliorées de leurs avions à couloir central sur le marché chinois.

Les deux fabricants s'efforcent de trouver leurs premiers acheteurs chinois pour leurs avions Boeing 737 MAX et Airbus A320neo.

Selon une analyse de marché de Boeing, la Chine aura besoin de 3 550 avions à couloir central d'ici 2030, dont seulement 20 % seulement seront des remplacements.

Airbus avait également prédit en février que la région Asie-Pacifique aura besoin 5 720 avions à couloir central lors des 20 prochaines années et que la Chine sera l'un des principaux marchés pour ces produits.

« Les avions à fuselage étroit réussissent toujours bien sur les liaisons courtes à forte fréquence et il y a beaucoup de routes de ce genre en Chine », a déclaré Simon Booker, directeur du département de l'aviation de la société de services professionnels KPMG Asie-Pacifique.

Les avions à couloir central actuels produits par Boeing et Airbus datent tous des années 1990.
Plutôt que des plans de conception entièrement nouveaux, très onéreux, les deux fabricants ont choisi d'améliorer des modèles existants, qui possèdent déjà des parts de marché importantes.

Le 11 avril, Boeing a dévoilé son design conceptuel du MAX 737, un modèle amélioré de la ligne la plus populaire de Boeing, les 737. En janvier, Boeing avait en effet reçu 9 800 commandes pour ses 737 et en avait livré plus de 7 000.

Par rapport aux 737 actuels, le MAX 737 est équipé d'un moteur plus gros et plus efficace, construit par CFM International, une coentreprise formée entre des divisions des Américains de General Electric et des Français du Groupe Safran.

Avec le nouveau moteur et d'autres modifications de conception, les coûts de carburant du MAX 737 seront inférieurs de 11% environ par rapport au modèle 737 NG actuel, a déclaré Randy Tinseth, vice-président du département marketing de Boeing Commercial Airplanes.

Comme la hausse des prix du carburant et la demande de réduction des émissions polluantes pèsent de plus en plus sur l'industrie aéronautique, les avionneurs travaillent d'arrache-pied pour rendre leur avions plus efficaces.

« Les coûts de carburant de l'A320neo peuvent être inférieurs de 15 % à ceux de l'A320 actuel », selon Luo Chong, Directeur du département marketing compagnies d'Airbus Chine.

L'A320neo - le « néo » signifiant « options pour des nouveaux moteurs » - donnera aux clients un choix de deux moteurs différents. L'un sera le même que celui utilisé sur le MAX 737 et l'autre sera le PW1100G, construit par les Américains de Pratt & Whitney Group.

Airbus a décidé de présenter le A320neo en 2010, près d'un an plus tôt avant la publication par Boeing de ses projets de construction du MAX 737. Le premier A320neo sera livré en 2015, deux ans avant le premier MAX 737.

Ce calendrier donne un avantage à Airbus dans la concurrence entre les deux entreprises pour décrocher des commandes internationales. De la fin 2010 à la fin de février 2012, 24 compagnies aériennes ont passé 1 289 commandes confirmées et 266 options pour l'A320neo.

Pendant ce temps, à la fin février, le MAX 737 avait lui engrangé 1 000 commandes fermes et options.
Les médias ont rapporté que Xiamen Airlines Co Ltd, dont la flotte est composée entièrement d'appareils Boeing, pourrait être le premier client chinois à acheter le MAX 737 et que les deux entreprises ont discuté d'un telle possibilité, quand Che Shanglun, Directeur Général de la compagnie aérienne, a assisté à la réunion annuelle de Boeing en février.

Pendant ce temps, Airbus a présenté en avril son A320neo à Sichuan Airlines Co Ltd, qui possède elle une flotte tout Airbus.

« L'A320neo n'est pas une option hors des limites envisageables pour Sichuan Airlines puisque nous travaillons sur le doublement de la taille de notre flotte d'ici 2015 », a déclaré Zhong Bin, vice-directeur général du département technique de Sichuan Airlines.

Mais le transporteur chinois n'a pas encore commandé l'avion et ses plans d'achat pour les trois prochaines années sont déjà complets, a-t-il dit.

Mais même ainsi, les compagnies aériennes ont encore de nombreuses commandes en cours pour leurs appareils à couloir central et ont donc la possibilité de les modifier en faveur de modèles améliorés.

Boeing est confiant envers le fait que le MAX 737 se comportera bien sur le marché et Jim Albaugh, PDG de Boeing Commercial Airplanes, pense que les compagnies aériennes chinoises vont commander 200 Boeing 737 MAX avions cette année.

Selon les experts, les constructeurs devraient accorder plus d'attention aux demandes spéciales des compagnies aériennes chinoises.

« La sécurité, le prix et le service après-vente sont toutes des choses auxquelles les compagnies aériennes chinoises tienennt et les deux constructeurs peuvent répondre à ces besoins des compagnies aériennes », a déclaré Li Xiaojin, professeur à l'Université de l'Aviation Civile de Chine, à Tianjin.

Les prix catalogue du MAX 737 et de l'A320neo sont semblables - environ 95 millions de Dollars US l'unité.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE