Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.06.2012 08h29
Chine : l'inflation connaît son niveau le plus bas en 23 mois

L'inflation chinoise a fléchi de manière inattendue pour chuter à son niveau le plus bas en 23 mois, en raison de la baisse des prix des denrées alimentaires et d'un effet de base, signe que la politique du gouvernement a commencé à consolider la croissance.


L'indice des prix à la consommation (IPC) de Chine, principal indicateur de l'inflation, a reculé pour tomber à 3,0% en mai, a annoncé samedi le Bureau d'État des statistiques (BES).


L'IPC a baissé de 0,3% en mai par rapport au mois précédent, mais a progressé de 3,5% sur les cinq premiers mois de l'année par rapport à la même période de l'année dernière, a ajouté le BES.


Les prix des produits alimentaires, qui comptent pour près d'un tiers dans le calcul de l'IPC du pays, ont grimpé de 6,4% en mai par rapport à l'année précédente, mais ont enregistré une baisse par rapport aux 7% en avril.


Les prix des produits agricoles ont reculé entre le 28 mai et le 3 juin, pour la cinquième semaine consécutive. Bien que les prix de l'ail et des oeufs aient connu une forte augmentation due au déclin de la production et au mauvais temps, les prix des légumes et du porc ont considérablement plongé, a annoncé mercredi dernier le ministère chinois du Commerce.


Dans le même temps, l'indice des prix à la production (IPP) du pays, principal indicateur de l'inflation au niveau de la vente en gros, a diminué en mai de 1,4% en base annuelle, en raison de la baisse des prix mondiaux des matières premières, selon le BES.


L'IPP a davantage reculé par rapport à la baisse de 0,7% enregistrée en avril et l'indice continue de décliner par rapport à l'année dernière, après avoir connu en mars son premier recul depuis décembre 2009


Liu Yuanchun, vice-président de la faculté d'économie de l'Université Renmin de Chine, a affirmé que l'IPC de mai avait dépassé les prévisions du marché de 3,1% à 3,2%.


Il a attribué cette baisse inattendue aux effets décroissants de l'inflation importée et à la faible demande intérieure.


M. Liu a prévu toutefois que l'économie devrait connaître un rebond après avoir atteint son niveau le plus bas de l'année au deuxième trimestre. La demande intérieure devrait alors augmenter, ce qui devrait empêcher les prix à la consommation de chuter davantage. Cependant la baisse des prix mondiaux des matières premières devrait continuer de peser sur les prix nationaux, a estimé M. Liu.


La baisse de l'IPC est très attendue, la banque centrale ayant annoncé jeudi dernier la première baisse des taux d'intérêt depuis décembre 2008, une mesure qui vise à contrer le ralentissement plus marqué que prévu de la croissance de la deuxième économie mondiale.


Après cette baisse, les taux d'intérêt de référence sur les dépôts à un an et les emprunts vont décliner respectivement à 3,25% et 6,31%.


Liu Yuanchun a estimé que l'IPC annuel devrait s'établir aux alentours de 3,2% et que l'indice mensuel pourrait tomber en dessous des 3%.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous