Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.06.2012 08h00
La Chine ne développera pas ses terres rares aux dépens de l'environnement

La Chine, le plus grand producteur mondial de terres rares, a indiqué mercredi qu'elle ne développerait pas cette industrie aux dépens de l'environnement.

La Chine coordonnera la protection de l'environnement avec le développement de l'industrie des terres rares, un groupe de 17 métaux indispensables à la fabrication de divers produits de haute technologie allant des smartphones aux éoliennes, en passant par les batteries pour voitures électriques et les missiles, indique un livre blanc intitulé "Situation et politiques de l'industrie chinoise des terres rares".

Selon ce livre blanc, le premier du genre publié par la Chine concernant ce secteur, les réserves chinoises de terres rares représentent 23% du total de la planète, mais le pays fournit plus de 90% de la demande mondiale.

Le pays poursuivra "l'exploitation protectrice" de ces ressources et adoptera des normes de protection environnementale plus strictes, selon le livre blanc.

L'extraction et la production de ces métaux ont eu de graves conséquences sur l'environnement de la Chine. Afin de limiter les dommages environnementaux et de protéger ces ressources non renouvelables, le pays a annoncé de nombreuses mesures, dont des plafonds de production, des quotas d'exportation, des normes d'émission plus strictes et une taxation plus lourde.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent