Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.06.2012 08h01
Les prix des terres rares décidés par leur qualité : vice-ministre

Su Bo, vice-ministre chinois de l'Industrie et des technologies de l'information a indiqué mercredi que le gouvernement chinois n'avait jamais interféré dans les prix du marché des terres rares.

En réponse à des questions relatives aux différences entre les prix des terres rares chinoises et internationales, M. Su a indiqué que la diversité des qualités et les politiques douanières chinoises pourraient avoir contribué à des écarts de prix.

M. Su a fait ces remarques lors d'une conférence de presse sur l'industrie chinoise des terres rares et les politiques concernées.

La Chine, le plus grand producteur mondial de terres rares, a publié mercredi un livre blanc sur son industrie des terres rares, le premier du genre du pays, alors qu'elle s'efforce de mieux protéger ces ressources de grande valeur.

La Chine fournit plus de 90% des terres rares du marché mondial, bien qu'elle ne possède que 23% des réserves de la planète.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent