Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.06.2012 13h17
Les Etats-Unis demandent à l'OMC de régler leur différend avec la Chine sur les terres rares

Le gouvernement américain a annoncé mercredi qu'il avait demandé à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) de prendre de nouvelles mesures pour régler un litige commercial avec la Chine sur l'exportation des terres rares et d'autres matériaux chinois.

Les Etats-Unis ont demandé à l'OMC de mettre en place un groupe spécial de règlement des différends pour prendre une décision sur les déclarations américaines concernant les restrictions imposées par la Chine sur ses exportations en terres rares, en tungstène et en molybdène, a déclaré le représentant américain au commerce Ron Kirk dans un communiqué.

"Il est vital que les travailleurs et fabricants américains obtiennent l'accès juste et équitable aux matières premières comme les terres rares, sur lequel la Chine est d'accord expressément au moment de son adhésion à l'OMC", a déclaré M. Kirk.

Demander la création d'un groupe spécial de règlement des différends constitue la prochaine étape dans le processus du règlement des différends de l'OMC après avoir demandé des consultations. L'Union européenne et le Japon se sont joints à cette action des Etats-Unis.

En mars dernier, les trois puissances commerciales ont demandé des consultations formelles avec la Chine, déclarant que la restriction imposée par la Chine sur l'exportation des terres rares lui donne un avantage concurrentiel tout en portant atteinte aux producteurs et consommateurs dans d'autres parties du monde. Toutefois, les consultations ont pris fin sans parvenir à une solution.

Pour sa part, la Chine a déclaré que sa politique sur les terres rares est destinée à freiner l'exploitation minière irresponsable et excessive qui a causé des dommages importants à l'environnement et a mis en danger la santé des populations locales.

Selon les experts chinois, les réserves chinoises de terres rares ne représentent que 20% du total de la planète, mais la production du pays représente plus de 90% du montant total du monde. Ils estiment que les ressources de terres rares de la Chine pourraient être épuisées en 20 ans si aucune mesure n'est prise.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent