Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.06.2012 08h30
La Chine défend l'ajustement de sa politique sur les exportations de terres rares

"La Chine a ajusté sa politique sur les exportations de terres rares pour protéger l'environnement, et non pour engendrer des distorsions commerciales ou protéger ses industries nationales", a indiqué jeudi Hong Lei, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d'un point de presse.

M. Hong s'est ainsi exprimé en réponse à une question concernant les critiques américaines à l'encontre de la politique chinoise d'exportation de terres rares.

Le gouvernement des Etats-Unis a annoncé mercredi avoir appelé l'Organisation mondiale du commerce (OMC) à davantage d'efforts pour arbitrer un litige commercial avec la Chine concernant les quotas du pays sur les exportations de terres rares et d'autres matériaux.

La Chine a déjà discuté de ce problème avec les parties concernées, a indiqué Hong Lei, ajoutant que le pays fixerait ses quotas en accord avec la demande du marché international et sa capacité d'approvisionnement.

Selon un livre blanc publié la semaine dernière par le gouvernement chinois, le pays mettra en place des normes environnementales et des politiques d'exploitation et de protection plus strictes dans le secteur.

L'OMC permet à ses pays membres de prendre les mesures nécessaires pour protéger leurs ressources et leur environnement. Elle autorise également des limites sur les exportations si ces contraintes sont accompagnées de restrictions parallèles sur la production ou la consommation nationale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire