Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.07.2012 14h54
La pension de retraite par personne au Tibet est la plus élevée en Chine

Selon les données rendues publiques par le Ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, en 2011, la pension de retraite mensuelle par personne en Chine est de 1 531 yuans. Au total 18 provinces chinoises ont rendu public le niveau de pension de retraite mensuelle par personne des retraités des entreprises en 2012. Selon ces données, la pension au Tibet (2 700 yuans) est la plus élevée, suivie par celle de Beijing, qui est de 2 510 yuans. La pension de la province du Jilin (1 370 yuans) est classée à la dernière place.

L'écart des pensions de retraite entre les différentes régions est dû à la différence des salaires moyens de ces régions, a appris le journaliste du « Xin Jing bao ». Sur le plateau Qinghai-Tibet et les régions éloignées, il existe certaines politiques préférentielles en matière de pensions de retraite.

Le salaire moyen mensuel à Beijing en 2011 était de 4 672 yuans, alors que celui dans le Jilin était de 2 850 yuans. L'écart des salaires est le facteur le plus important qui décide du niveau de la pension de retraite, a appris le journaliste auprès du bureau des Ressources humaines et de la Sécurité sociale de Beijing.

Le niveau de salaire moyen au Tibet est élevé. Selon les données du bureau national des statistiques, en 2010, Shanghai, Beijing et Tibet sont les trois régions où le salaire moyen des entreprises non privées est le plus élevé.

Les normes d'ajustement sur la remise de la pension de retraite mensuelle sont également différentes. En mars dernier, le gouvernement local du Tibet a organisé une conférence de presse, où on a appris que la norme d'ajustement sur la remise de la pension de retraite mensuelle est de 249 yuans, alors que la norme nationale est de 150 yuans. La norme au Tibet représente 1,67 fois le niveau national.

De plus, la Chine a adopté des politiques préférentielles en matière de pensions de retraite dans les régions éloignées. C'est dans les années 1980 que le conseil des Affaires d'Etat a annoncé que les salariés des plateaux, du désert, du Gobi et des régions dont l'altitude est supérieure à 3 500 m bénéficieraient de normes préférentielles, a appris le journaliste. La pension de retraite accordée au Tibet comprend également la subvention plateau, ce qui a également fait monter le niveau de pension de cette région dans une certaine mesure.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire