Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.07.2012 14h36
La CNOOC va conclure la plus grosse acquisition jamais réalisée par la Chine à l'étranger

La compagnie pétrolière et gazière chinoise va acquérir la société canadienne Nexen pour un montant de 15,1 milliards de Dollars US afin de prendre pied sur le marché nord-américain.

CNOOC Ltd a accepté de payer cette somme en liquide pour acquérir la société canadienne, productrice de gaz et de pétrole et dont le siège est situé à Calgary, dans ce qui sera la plus grosse acquisition jamais faite par une société étrangère à l'étranger.

La plus grande société chinoise d'exploration pétrolière et gazière offshore a accepté de payer 27,50 Dollars US pour chaque action ordinaire, soit une prime de 61% par rapport au prix de l'action Nexen à la fermeture vendredi, d'après un communiqué fait à la Bourse de Hong Kong lundi.

Le conseil d'administration de Nexen a recommandé la transaction à ses actionnaires.

Nexen, dont les actifs comprennent du pétrole et du gaz conventionnels, des sables pétrolifères et du gaz de schiste, va apporter à la CNOOC des actifs au Royaume-Uni, en Afrique de l'Ouest et dans le Golfe du Mexique, qui ont produit 207 000 barils par jour au deuxième trimestre, renforçant la production de l'acquéreur chinois de près de 20%.

Cet accord a été la deuxième tentative de la CNOOC pour acquérir un gros producteur de pétrole et de gaz nord-américain, après que l'acquisition d'Unocal Corp ait été bloquée par une opposition politique en 2005.
Selon Shi Yan, analyste en énergie chez UOB-Kay Hian Ltd à Shanghai, « La CNOOC a réalisé un beau coup en gagnant des réserves de pétrole à moins de 20 Dollars US le baril ».

« C'est vraiment le bon moment pour acheter des actifs alors que les prix du pétrole brut sont bas et que les entreprises du secteur de l'énergie déversent des valeurs sur les marchés ».

La CNOOC va proposer d'acheter des actions préférentielles de Nexen, et la dette de 4,3 milliards de Dollars US de la société canadienne va rester en place, selon le communiqué. La CNOOC assurera son acquisition à l'aide de fonds en liquide existants et de financements extérieurs.

« L'acquisition de Nexen va accroître la base de ressources et les activités de l'entreprise à l'étranger, afin de parvenir à une croissance durable à long terme », a dit la CNOOC dans un communiqué.

« Nexen complètera la forte empreinte de production offshore du groupe en Chine ».

L'entreprise chinoise va payer une somme égale à 8,84 fois le montant du bénéfice avant intérêts et taxes pour Nexen, contre un chiffre moyen de 33,06 pour dix accords comparables, selon des données compilées par Bloomberg.

La société chinoise, dont le siège est à Beijing, va gagner des réserves de 900 millions de barils d'équivalent pétrole à 19,94 Dollars US par baril par le biais de cet accord, d'après un document publié sur le site internet de l'entreprise.

La CNOOC espère développer sa production d'au moins 2,7% cette année, au niveau d'un équivalent de pas moins de 340 millions de barils de pétrole. La CNOOC avait perdu la production de son plus grand champ pétrolier offshore au premier trimestre après que ce site ait été temporairement fermé.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 23 juillet
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam
Le « modèle libyen » va t-il se reproduire en Syrie ?