Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 26.07.2012 08h25
La Chine poursuivra la protection des terres rares

La Chine continuera à protéger ses ressources de terres rares tout en travaillant à résoudre les différends avec d'autres pays concernant ses politiques encadrant l'exploitation de ces métaux dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a annoncé mercredi un responsable de l'organe de surveillance de l'industrie chinoise.

"En tout état de cause, le gouvernement chinois protégera de manière raisonnable ses ressources de terres rares et assurera la protection de l'environnement et le développement durable tout en exploitant ces ressources", a indiqué mercredi Zhu Hongren, ingénieur en chef du ministère chinois de l'Industrie et de l'Informatisation, lors d'une conférence de presse organisée à Beijing.

Ces remarques interviennent alors que l'OMC a constitué lundi un groupe d'experts chargé d'examiner les exportations chinoises de terres rares, de tungstène et de molybdène en raison de plaintes déposées par les Etats-Unis, l'Union européenne (UE) et le Japon contre les restrictions chinoises sur ces exportations.

Selon M. Zhu, la Chine est prête à tenir des discussions et à mener des consultations complètes dans le cadre de l'OMC afin de résoudre les différends.

Il a réitéré que le renforcement par le pays des réglementations concernant la production et les exportations de terres rares visait à protéger l'environnement des dommages causés par une exploitation effrénée, et non à monopoliser le marché.

"Certains pays possédant de riches ressources de terres rares n'ont pas exploité ces dernières afin de protéger leur environnement ou pour d'autres raisons, mais profèrent des accusations sans fondement contre la Chine et continuent d'ignorer les problèmes de pollution bien connus engendrés par l'exploitation des terres rares dans le pays", a expliqué le porte-parole.

Les métaux de terres rares sont indispensables pour la fabrication d'une gamme de produits de pointe, tels que les téléphones mobiles, les turbines éoliennes, les batteries de voiture électrique et les fusées.

La Chine fournit plus de 90% des terres rares du marché mondial, bien qu'elle ne possède qu'un tiers des réserves mondiales. L'exploitation des terres rares a engendré des problèmes environnementaux dans certaines régions chinoises.

La Chine a suspendu l'émission de nouvelles licences de prospection et d'exploitation des terres rares, imposé des limites de production et des quotas d'exportations, et annoncé l'introduction de critères environnementaux plus stricts dans l'objectif de réduire les dommages environnementaux causés par l'exploitation des terres rares.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 25 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam